Edito

Quel impact à La Réunion ?

J.B. / 10 janvier 2015

La mondialisation n’est pas seulement économique. C’est aussi celle des conflits et des communications. Pendant trois jours, Paris et sa banlieue sont devenus un théâtre d’opération d’une guerre qui se joue à l’échelle du monde.
Tout s’est accéléré à partir de 2001, quand Bush a lancé sa « croisade » contre des anciens alliés des États-Unis. Ben Laden avait en effet été utilisé par le gouvernement des États-Unis pour combattre les Soviétiques. Après la Guerre froide, ces extrémistes ont échappé au contrôle de leur créateur. Ils se sont même retournés contre lui. Cette guerre s’est étendue au Moyen-Orient. Après l’effondrement de la Libye à la suite d’une offensive de l’OTAN contre Kadhafi, ce courant s’est considérablement renforcé au Sahel. Du Mali à l’Afghanistan en passant par la Syrie et l’Irak, les djihadistes contrôlent des régions immenses.

Jusqu’alors relativement épargnée, la France s’est retrouvée jeudi directement concernée par l’horreur de cette guerre. Presque toute la rédaction de Charlie Hebdo a été tuée, ainsi qu’un agent d’entretien et deux policiers. Les djihadistes français ont d’abord visé un symbole : la liberté d’expression. Deux jours plus tard, les auteurs présumés du massacre sont encerclés dans la zone industrielle d’une ville de 8.000 habitants. Aussitôt, les flashs spéciaux se succèdent.
L’information est immédiatement répercutée à La Réunion. Les radios suspendent leurs programmes et diffusent en continu les émissions des stations françaises. Réunion Première diffuse France Infos en continu. Même Free Dom se joint à ce mouvement et s’efface derrière Europe 1.
Pendant toute la journée, les Réunionnais sont donc sous l’influence directe des grands médias français qui rendent compte de la transformation de Paris en zone de guerre.

Les auditeurs et les internautes étaient ainsi plongés au cœur des préoccupations d’un pays éloigné de 10.000 kilomètres, qui héberge une société qui s’est construite d’une manière totalement différente. C’est une autre dimension de la mondialisation. Quel sera son impact à La Réunion ?


Kanalreunion.com