Edito

Qui a négocié la visite de Mme la Ministre à la Région ?

Témoignages.re / 23 février 2013

Le programme de visite de Mme Vallaud Belkacem porte-parole du gouvernement, comportait une visite au Conseil Régional. La rencontre devait tourner autour de l’“Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes", la ministre était surprise par le contenu très politique du président de la Région.

Dès lors, des questions viennent à l’esprit. N’a-t-elle pas été informée du caractère politique de cette rencontre ? Ceci est si vrai que son programme ne prévoit pas de visite au Département, institution ô combien branchée sur les problématiques sociales et de la condition féminine. Qui a fait ce choix de programme ?

Est-ce que les socialistes ont prévenu la ministre que Didier Robert leur doit son poste de président du Conseil régional ? En foi de quoi, elle peut y aller en toute confiance, car c’est grâce à eux si aujourd’hui cette institution Régionale est passée à l’UMP ?

Il y a en au moins un qui devait être très content, c’est Michel Vergoz. Rappelez-vous quand le jour de l’investiture de Didier Robert, il a insisté pour prendre la parole après le discours du nouveau président. Il a tenu à le féliciter. Et, durant l’année qui a suivi, il était de connivence avec la majorité UMP sur quasiment tous les dossiers présentés. D’ailleurs, en commission, c’est lui qui donnait des conseils aux nouveaux élus. Un an après ce don socialiste à l’UMP, Vergoz a été gratifié du seul poste de sénateur de La Réunion que le PS pouvait disposer.

C’est pourquoi, nous sommes tentés de poser la question de savoir si Michel Vergoz a été sollicité, ou a joué un rôle dans de la mise en œuvre de ce programme ? La question est importante, car Mme la Ministre a demandé à Didier Robert de faire un geste pour le financement des emplois d’avenir. Il eût été plus simple qu’elle s’adressât au sénateur socialiste, Michel Vergoz. Didier Robert ne peut rien lui refuser, à lui.

J.B.


Kanalreunion.com