Edito

Représailles ou respect ?

LB / 26 mars 2010

Après son appel dès dimanche soir aux Réunionnais à continuer plus que jamais à « se rassembler pour défendre leurs intérêts et en particulier les plus pauvres », hier Paul Vergès a de nouveau mis en garde les nouveaux dirigeants de la Région sur les graves conséquences qu’entraînerait leur décision de casser les grands projets de service public déjà programmés et financés, comme le tram-train et la MCUR. Des projets fortement approuvés par les dirigeants de l’État partenaire.
Il les a également alertés sur les « rendez-vous redoutables » qu’ils auront à affronter durant les quatre prochaines années : croissance démographique et de la population en âge de travailler, effets du changement climatique et de la mondialisation de la loi du marché, menaces sur l’octroi de mer et sur nos entreprises avec l’Accord de partenariat économique entre les pays voisins et l’Europe, risques de diminution des crédits de l’État et de l’Union européenne lors des prochains accords contractuels etc. On verra comment le patron de l’UMP assumera ses responsabilités face à ces graves problèmes.
Mais le président de l’Alliance, entouré des autres élus de sa liste, a également soulevé une autre question fondamentale, la veille de l’installation des nouveaux responsables à la Région : vont-ils gérer cette institution en respectant ses principes ainsi que ses personnels et ses élus de l’opposition ? Le siège du Conseil régional sera-t-il toujours un lieu de gestion exemplaire ou deviendra-t-il un temple du gaspillage et du pillage des fonds publics ?
Didier Robert s’est présenté comme soi-disant l’homme du changement, incarnant les valeurs de la jeunesse et de la modernité, plutôt que comme un "vieux réactionnaire". Eh bien l’on verra dès aujourd’hui et dans les prochains jours, si dans cette collectivité réunionnaise — désormais aux mains de l’UMP grâce à des dirigeants socialistes — l’on retourne à des licenciements abusifs du personnel et à des insultes contre les opposants.
En tout cas, les Réunionnais seront attentifs à ce qui va se passer à la pyramide inversée du Moufia : représailles ou respect ?

L. B.


Kanalreunion.com