Edito

Résister ensemble

LB / 21 septembre 2009

Samedi dernier, s’est tenue une réunion du Comité central du Parti Communiste Réunionnais. Pendant toute la matinée, les dirigeants de la principale organisation politique du pays ont analysé l’évolution de la crise économique dans le monde et l’orientation de la politique menée par le gouvernement, avec les graves répercussions de l’une et de l’autre sur la vie sociale à La Réunion.
L’essentiel des interventions des membres du Secrétariat du PCR et des autres membres du Comité central a porté sur les voies et moyens de combattre la pauvreté qui frappe de plus en plus de Réunionnais. Et tous les intervenants ont souligné de plusieurs façons les atouts que constituent les propositions communes de la Région et du Département aux États-généraux de l’Outre-mer, ainsi que la nécessité de renforcer l’union des Réunionnais autour de ce projet réunionnais, afin de résoudre nos problèmes.

Cette démarche est d’autant plus importante que les prochaines semaines et prochains mois vont être marqués par de nouveaux problèmes sociaux très graves : augmentation des prix des carburants par le préfet, non respect par la grande distribution des accords signés avec le COSPAR, des milliers de licenciements, toujours plus de personnes privées d’un emploi stable, d’un logement décent et de moyens de vivre correctement, des collectivités réunionnaises avec toujours plus de charges et moins de moyens pour faire face à leurs obligations.
L’État est le principal responsable de cette aggravation de la situation car il mène des politiques injustes en termes de revenus, de prix, de fiscalité, de prêts bancaires, de logement social, de santé, de soutien aux collectivités et autres services publics. C’est là la principale cause des difficultés des plus pauvres.

Voilà pourquoi, comme l’ont souligné samedi les dirigeants du PCR, le plus important est de conforter l’alliance des Réunionnais pour faire appliquer leurs solutions à la crise. Et de ne pas tomber dans le piège des divisions que les dominants et profiteurs ne cessent de leur tendre.
Au moment où le gouvernement veut faire porter sur les Réunionnais le poids de ses réformes et de la crise sociale, il est vital d’être unis pour tout changer. Et de résister ensemble à toutes les formes d’injustices.

L. B.


Kanalreunion.com