Edito

RSTA : le gouvernement joue avec la détresse des gens

J.B. / 7 juin 2013


Le 31 mai, le gouvernement a supprimé le RSTA : une prime de vie chère qui était versée depuis les manifestations de COSPAR en 2009. Depuis 4 ans, les travailleurs disposant d’un revenu inférieur à 1,4 SMIC pouvaient prétendre jusqu’à 100 euros supplémentaires sur leur salaire.

Dans les mois à venir, les bénéficiaires vont sentir les conséquences sur leurs comptes. Ils seront spoliés de près de 10% de leur revenu. Quelle catégorie sociale accepterait de perdre 10% de revenu ?

Beaucoup d’arguments ont été avancés pour supprimer cette prime de vie chère en faveur des faibles salaires. Aucun ne tient debout. Par exemple, c’est une escroquerie intellectuelle que de dire que le RSA va remplacer le RSTA. Le premier est une mesure attribuée aux Réunionnais sur la base de l’Égalité Sociale. Le RSTA est une prime pour compenser la cherté de vie, exactement comme le fait l’État pour tous ses fonctionnaires, indexés à 35%.

Photo manif COSPAR (photo d’archives Toniox)

La perte sera importante pour les individus et immense pour l’économie de chaque pays. D’après, un journal antillais, le RSTA pour l’ensemble des DOM serait attribué à 132.000 personnes et se monteraient à plus de 400 millions d’euros par an. À La Réunion, il est impossible d’avoir des chiffres exacts.

Qu’importe, la question à ce jour est de s’organiser pour reconquérir les avantages de salaires des plus faibles. C’est un combat qui doit mobiliser tous les Réunionnais. Nous ne pouvons pas compter les forces gouvernementales qui jouent avec la détresse des gens.

J.B.


Kanalreunion.com