Edito

Sainte Suzanne : Il y a des signes qui ne trompent pas

J.B. / 18 janvier 2012

Samedi après midi, les gens se pressaient dans la cour du meeting, à quelques pas de la mairie. Les bancs placés pour la circonstance étaient vite occupés. A un moment, le temps s’est couvert et la pluie menaçait.

Les organisateurs ont compris qu’il fallait démarrer les prises de parole. Jean-Yves Langenier, l’invité d’honneur de ce meeting, avait à peine entamé son intervention que des gouttelettes commençaient à tomber. Les habitués de meeting étaient inquiets, car si la pluie s’invitait durablement le public risquait de partir.

Au fur et à mesure que la pluie s’intensifiait, les gens sont restés et se sont protégés avec des parapluies. D’autres avaient trouvé refuge sous des arbres ou des vérandas. Les plus stoïques ont bravé la pluie debout. Ils ont été tous très attentifs aux discours des dirigeants du PCR qui sont venus apporter leurs soutiens à la population de Sainte Suzanne.

Tour à tour, Jean-Yves Langenier, Claude Hoarau, Roland Robert et Elie Hoarau ont été très clairs sur l’enjeu de ce scrutin : Maurice à la Mairie, le 29 janvier, pour mieux préparer la défaite de Sarkozy, en mai, et arracher une victoire aux législatives, en juin.
Le public approuvait par des applaudissements ; l’enthousiasme était palpable à l’annonce de ces objectifs clairs.

Dès ce moment, il n’y avait aucune difficulté pour obtenir le témoignage des participants pour illustrer les articles de notre journal. Les gens demandent à être sur le journal. Autrefois, ils se seraient réfugiés dans l’anonymat, mais, cette fois, ils veulent aussi leurs photos. Nous essayons de les satisfaire au mieux. Nous nous excusons pour quelques ratés.

Cette résistance à la pluie ainsi que le besoin de lutter ouvertement sont des signes qui ne trompent pas sur la détermination des électrices et électeurs de Sainte Suzanne à retrouver leur maire, Maurice Gironcel. A 11 jours du scrutin, nous les encourageons à faire respecter des principes et des valeurs en politique. Leur victoire sera aussi la victoire sur l’hypocrisie de ceux qui ont pour habitude de salir le PCR et ses dirigeants, mais qui ont fini par se découvrir en prônant la défense des renégats !

Gageons que le peuple sera majoritairement pour le respect des principes en politique, le 29 janvier !

J.B.


Kanalreunion.com