Edito

Sortir de la mentalité d’espère cuit

J.B. / 15 novembre 2014

Si les élections régionales avaient eu lieu à la date initiale, c’est à dire en mars 2015, dans 4 mois, voici encore 2 évènements qui soulignent le gâchis de 6 années de mandature de régression politique : 2010-2015.

En effet, le BRGM va relancer la recherche en géothermie. Il a comme partenaire : la DEAL, l’Ademe, le Parc National, les Universités de La Réunion et de Clermont-Ferrand, sans oublier la Région Réunion. L’annonce s’est faite sous forme de communiqué que Témoignages a publié dans son édition du 13 novembre. Lisez-le et vous trouverez toutes les considérations qui ont conduit à relancer la recherche en la matière. Or, tout le monde se rappelle l’opposition démagogique de l’ancien maire du Tampon, Didier Robert. L’objectif de la mandature de Paul Vergès visait l’autonomie énergétique en 2020. Le nouveau président a tout simplement supprimé le programme de recherche. Et, c’est à la fin de l’actuelle mandature que c’est remis sur le tapis. Si tout le monde a été perdant dans cette décision irresponsable, c’est surtout la politique de co-développement avec les Comores qui paye les conséquences. Car, un programme de recherche était conduit conjointement sur le volcan du Karthala, à Moroni, par l’Université de La Réunion. Tout a été foutu en l’air. Cet aspect du co-développement n’est pas mentionné dans le communiqué du BRGM. C’est bien dommage.

L’autre événement c’est la proposition du gouvernement qui demande commencer à faire vivre un Congrès informel, en attendant mieux. Or, une première expérience a eu lieu en 2009 quand La Région et le Département s’étaient concertés pour déposer des propositions au gouvernement de Sarkozy. C’était à la suite des grandes manifestations sociales de COSPAR. Dommage qu’une telle initiative ait été sans lendemain. Depuis cette époque, régulièrement, le PCR appelle à se rassembler sur l’essentiel pour sortir de la crise. La semaine dernière, Paul Vergès a poussé un coup de gueule pour dire « Arrêtez vos bétises, réunissons-nous pour voir comment sortir de la crise actuelle ».
Finies la démagogie et la gabegie. Que Didier Robert utilise le délai supplémentaire consécutif au report des élections pour organiser rapidement une rencontre des 2 Collectivités.

Ainsi, il fera mentir les gens qui accusent certains politiques « d’espere cuit ».


Kanalreunion.com