Edito

Soutenons les jeunes qui prennent leur avenir en main

J.B. / 16 février 2016

Hier matin, une demi-douzaine de lycées du Sud de La Réunion ont été le point de départ de manifestations. Elles concernaient trois communes : Saint-Louis, le Tampon et Saint-Pierre. Au Tampon, les jeunes se sont rendu à la mairie du Tampon puis à la sous-préfecture de Saint-Pierre

La principale revendication était le droit à un travail. Les jeunes ont voulu faire présenté leurs propositions et ont dû recourir à la grève pour se faire entendre.

« On n’est pas encore chômeur, mais on ne veut pas que ça nous arrive ». « On ne va pas attendre de ne pas avoir de travail pour bouger, alors on bouge maintenant ». Tels étaient les mots d’ordre.

Force est de constater que malgré la faible surface consacrée aux problèmes du chômage dans la plupart des médias, les jeunes sont parfaitement informés de la crise. Le manque d’emploi est si important que toutes les familles sont concernées à La Réunion. Le Sud est une région plus touchée qu’ailleurs. C’est la conséquence de décisions prises par les gouvernements qui se sont succédé depuis plusieurs décennies. En privilégiant la concentration des moyens et des services sur Saint-Denis, ils ont accentué le déséquilibre au détriment du Sud, la région la plus éloignée de la capitale. Cette politique est relayée depuis 2010 par la Région Réunion, qui veut concentrer l’essentiel des investissements sur un projet de route de 12 kilomètres situé dans le nord de La Réunion.

Ces lycéens ont également compris que s’ils ne prennent pas leurs responsabilités, alors ils n’ont aucune chance d’être entendu. Ils ont donc fait le juste choix de l’action, et les pouvoirs publics ont dû leur ouvrir la porte. Souhaitons que cette prise de contact soit l’amorce d’un dialogue durable entre des jeunes légitimement inquiets pour leur avenir, et des responsables qui soient prêts à discuter avec eux de propositions possibles.

En tout état de cause, l’initiative des lycéens du Sud est à saluer. Soutenons les jeunes qui prennent leur avenir en main.

J.B.


Kanalreunion.com