Edito

Téléchargez les contributions du PCR

J.B. / 9 août 2016

Revenons sur ce qui peut se résumer à l’état moral de la France, en ce moment. Selon les autorités, la sécurité individuelle et collective ne peut plus être assurée, alors on annule d’innombrables manifestations qui sont autant d’espaces de rencontre, d’échange et de fraternité. Comment en est-on arrivé à ce manque de confiance en soi gouvernemental ?

La défaite psychologique de la grande Nation s’étale au grand jour. Pourtant, la France bombe le torse partout dans le monde, en Libye, en Syrie, dans plusieurs pays d’Afrique…L’industrie de l’armement est florissante. La France se permet même de défier la Russie en lui imposant des sanctions économiques. L’histoire des 2 navires payés, non livrés, remboursés, puis revendus à l’Egypte s’est transformée en mauvais feuilleton. Elle fait partie de la plus puissante coalition militaire, l’Otan. Alors de quoi a-t-elle peur ?

Elle vit une défaite idéologique paralysante, car sa grille de lecture du monde repose toujours sur sa puissance colonisatrice durant 5 siècles. Ce n’est pas des armes qui manquent à la France. Quand elle est attaquée, elle déclare que les valeurs de la France et de la démocratie sont bafouées. Elle reçoit le soutien du monde entier. Les Musulmans sont montrés du doigt. Mais quand cela se passe dans des pays musulmans, avec des victimes de masse, la France ne mobilise pas son peuple pour témoigner du même niveau de compassion et de solidarité. En 2014, le monde entier était en Normandie pour se rappeler des atrocités de la 2e guerre mondiale. L’année dernière, pour les mêmes causes, la France a refusé de se présenter à la parade militaire de Moscou et de celle de Pékin.

La France montre ainsi qu’elle n’a aucune analyse à offrir à un monde qui a souffert de la colonisation et de la partition, et qui réclame aujourd’hui respect et égalité. Dans le débat qu’elle a engagé sur l’égalité pour les outre-mer, le CESE a souligné le manque de vision prospective du gouvernement. L’avis du groupe outre-mer a été encore plus précis et a développé des considérations proches de celles du Sénateur Paul Vergès. Le PCR a déposé des contributions écrites dans lesquelles on retrouve ces analyses. Téléchargez nos documents. Vous les trouvez, ici, dans Témoignages. Débattez. C’est le meilleur médicament au défaitisme ambiant.

J.B.


Kanalreunion.com