Edito

Témoignages est Réunionnais

J.B. / 6 février 2016

Témoignages vient de donner une superbe leçon de ce que peut être un Parti Communiste Réunionnais. L’hommage à Thomas Soundarom, l’un de nos 7 martyrs, est un acte pour affirmer l’existence d’un peuple réunionnais, qui a une histoire et qui doit être enseignée. Cette histoire n’est pas celle de l’histoire de France, actuellement enseignée à l’Ecole. C’est l’une des thèses fondamentales du Congrès fondateur du PCR, en 1959.

La révélation de cette nouvelle culture politique a été et est toujours diversement ressentie dans la société réunionnaise ainsi que dans le PCR. De même, aucun autre média n’a trouvé utile d’en parler. Il en est ainsi des autres organisations politiques.

Le jour anniversaire de cette mémorable lâcheté, les médias donnent de l’importance à une action pour dénigrer le PCR qui est montée de toute pièce. Aucun journaliste présent ne rapporte la moindre allusion à cet évènement historique. C’est la preuve qu’un demi siècle après la création du PCR, l’histoire de La Réunion n’est pas encore une priorité. Durant leur mandature, les élus municipaux ignorent superbement l’histoire.

Heureusement que d’autres s’en sont préoccupés. Dans le cas présent, nous avons le rappel de Témoignages qui fait une mise en perspective des problèmes des planteurs de canne qui a servi de trame à l’assassinat de Thomas Soundarom. Nous avons aussi le travail inestimable de Eugène Rousse qui a collaboré avec Témoignages à la sortie d’un livre : “les 7 martyrs”. Ils sont morts pour que vivent La Réunion et les Réunionnais.

J.B.


Kanalreunion.com