Edito

Un choix clair : tous pour l’union des Réunionnais opposés à la politique de casse sociale de l’UMP

LB / 15 mars 2010

À l’image de ce qui s’est passé hier en France, le premier tour des élections régionales à La Réunion a été marqué par un puissant rejet de la politique soutenue par les parlementaires Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé. À savoir la politique de l’UMP.
Les Réunionnais ont dit non en grande majorité à cette politique, qui augmente sans cesse le chômage, qui diminue les crédits pour le logement, qui détruit les services publics, qui augmente les frais de santé et qui porte atteinte au pouvoir d’achat des plus pauvres. Cette politique est inacceptable lorsqu’on voit à quel point elle augmente la misère et le désarroi des abandonnés.

Voilà pourquoi, hier soir, Paul Vergès a lancé un appel à l’union la plus large des Réunionnais pour combattre cette politique. Face à un Didier Robert et à un Jean-Paul Virapoullé, pour qui il n’y a pas assez de chômage, trop de logement social et pas assez d’inégalités entre les plus riches et les plus pauvres, l’Alliance appelle à la résistance.
Cette résistance doit se faire sans étiquette politique et sans sectarisme. Car le choix est clair entre ceux qui soutiennent l’injustice et ceux qui la combattent.

Dimanche prochain, au second tour, les Réunionnais auront l’occasion de dire encore plus clairement et plus fortement qu’hier, qu’ils veulent une autre politique que celle de l’inégalité et de l’injustice. Ils le feront en votant encore plus nombreux pour l’Alliance.
Cette alliance des Réunionnais pour la cohésion sociale et pour le développement durable sera décisive pour changer de politique. Car le choix dans 6 jours est clair : tous pour l’union des Réunionnais opposés à la politique de casse sociale de l’UMP.

L. B.


Kanalreunion.com