Edito

Un nouvel exemple de crime contre La Réunion.

J.B. / 9 octobre 2012

Ce week-end, une information est parue dans les médias chinois et qui intéresse fortement La Réunion. Le titre est : "Les ressources géothermiques totalisent 860.000 milliards de tonnes d’équivalent charbon". Il est dit que ce chiffre est « 260.000 fois supérieur à la consommation d’énergie actuelle du pays ». Si les ressources peu profondes étaient utilisées, elles s’élèveraient à « 9,5 milliards d’équivalent charbon ». L’article conclut sur une note de modestie, car malgré « ces ressources abondantes, la capacité du pays à les développer et à les utiliser est encore à ses premiers balbutiements. »
Voilà qui nous ramène au cœur de la politique réunionnaise et des centres d’intérêt des élus.
Personne ne peut nier qu’un projet de recherche pour la valorisation de la géothermie était entrepris par la Région sous la mandature de Paul Vergès, qui avait inscrit la maîtrise de l’énergie comme un axe structurel majeur du développement du pays. Ce projet, combattu par le PS, a été supprimé par la nouvelle direction UMP alors que nous avons un volcan en activité, et que les sources de chaleur ne manquent pas dans notre sol. De plus, des exemples existent aux Antilles et aux îles Canaries. La géothermie était même citée en bonne place aux conclusions des Etats généraux des Outre-mer pilotés par le gouvernement Sarkozy-Fillon. Quelle perte !
Il faudra bien qu’un jour les casseurs de projets essentiels au développement du pays expliquent aux Réunionnais leurs décisions !
Car, au-delà des débats connus, la politique globale de l’ancienne mandature régionale a toujours visé l’Excellence réunionnaise. C’était même repris dans tous les documents stratégiques de l’Alliance et du PCR. Or, si on avait réalisé notre usine géothermique, nous aurions accumulé de l’expérience pour les valoriser dans les pays émergents. Ainsi, la Région Réunion aurait été en mesure de fournir aux autorités chinoises une part du savoir-faire du personnel réunionnais. Compte tenu de l’ambition du ministère chinois de l’énergie qui est à l’origine de l’évaluation citée ci-dessus, nous aurions disposé d’une perspective de plusieurs décennies pour notre jeunesse, fière de bien représenter La Réunion à l’extérieur. En retour, nous aurions enrichi notre capacité d’expertise.
C’est en cela que de plus en plus de voix s’élèvent pour dire que la casse des projets est un crime contre La Réunion et sa jeunesse.

 J.B. 



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Le tram-train ! SUPPRIME !
    - Aujourd’hui nos routes sont saturées, à la minute près si on rate son départ de la maison pour le boulot on est sure d’être en retard.
    - génère plus d’imprudence, puisque pour gagner quelques minutes de plus,ce qui est utopique, on fonce dès qu’il y a un espace de dépassement, même si c’est pour se faire avoir plus devant, mais on aura essayé.
    - Plus de pollution, à la Réunion nous comptons plus de voiture diesel,vu le coup de la vie, on ne peut pas changer de voiture du jour au lendemain.
    - les plus démunis sont les plus touchés:recherches d’emploi, démarches administratives...
    - Budget du mois pour la voiture revu à la hausse : plus de consommation de carburant, plus d’usure.
    - Augmentation du prix des transports en commun, des coursiers de tous genres : Taxis, ambulances, infirmiers...
    Tout est fait pour nous massacrer !
    Pensées personnelles : Je me demande comment des personnes, (qui étaient pour le tram-train et les autres projets qui auraient sorti la Réunion de son marasme social, de la majorité sortante) ont pu cautionner cet assassina en règle en votant pour cette majorité actuelle qui malgré des faits qui montre bien son incompétence, continue sur la même voie : la destruction de notre pays !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com