Edito

Une ère nouvelle, un air nouveau

LB / 30 novembre 2009

Samedi dernier, soit une semaine après le grand rassemblement organisé par le PCR à La Possession, les responsables des sections du Parti se sont retrouvés pour débattre des suites de cette assemblée et notamment des actions à mener afin que le maximum de Réunionnais s’unissent autour de solutions réunionnaises, justes et efficaces aux problèmes de La Réunion. Lors de cette rencontre, les représentants de la direction du Parti et les nombreux participants au débat ont conforté et illustré concrètement les propositions émises le 22 novembre.
Pendant que les responsables d’autres partis politiques passent leur temps à chercher comment ils peuvent obtenir un poste aux prochaines élections, les communistes, eux, ont pour priorité de voir comment nous entendre le plus largement possible entre Réunionnais afin de construire notre avenir sur des bases nouvelles, en abolissant la pauvreté. C’est le seul moyen de donner de l’espoir à notre peuple.

C’est cela que l’on appelle entrer dans une ère nouvelle de notre Histoire, celle de la responsabilité. Après un demi siècle de luttes pour faire appliquer le principe de l’égalité sociale entre les Réunionnais et les métropolitains sur la base de la loi du 19 mars 1946, le PCR veut se battre avec toutes les forces vives du pays pour bâtir un développement durable et solidaire, où chaque citoyen de ce pays est un acteur libre et responsable de la réalisation de ce projet.
En effet, il est impossible d’aller vers un développement durable de La Réunion si les Réunionnais restent opprimés par un système socio-économique et politique aussi injuste que méprisant. La fin de cette domination assimilationniste est une condition essentielle d’un vivre ensemble harmonieux.

Conçue et bâtie sur de telles bases, cette ère nouvelle de la responsabilité créera un air nouveau à La Réunion. Non seulement elle permettra d’en finir avec la pollution de l’environnement par les énergies fossiles mais encore elle créera une ambiance sociale différente, plus égalitaire et cohérente.
Enfin, cet air nouveau de l’ère nouvelle sera marqué par une atmosphère politique et culturelle plus respectueuse de l’autre et émancipatrice. Voilà pourquoi des projets comme le tram-train et la Maison des Civilisations et de l’Unité Réunionnaise sont aussi vitaux pour l’avenir libre et responsable de La Réunion.

L. B.


Kanalreunion.com