Edito

Une fuite en avant irresponsable

LB / 4 novembre 2009

Il y a une vingtaine d’années déjà, Paul Vergès ne cessait de répéter que pour régler les problèmes de La Réunion de façon juste et responsable, il ne servait à rien de s’intéresser (plus ou moins) uniquement aux questions immédiates mais qu’il fallait à tout prix être attentif à la fois aux urgences et au long terme. Autrement dit, il faut faire un lien permanent entre une vision à long terme et l’attention à l’urgence.
Voilà pourquoi, dès cette époque, il attirait l’attention sur notre évolution démographique et sur le fait que nous serons un million d’habitants avant 2030, avec de nombreux défis à relever. Mais ses adversaires, irresponsables et pilleurs de fonds publics, n’ont pas voulu tenir compte de cette analyse ; de même qu’ils ont méprisé ses alertes sur les effets du réchauffement climatique.

Malgré cela, dès la création du Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple de La Réunion (SIVOMR) par Paul Vergès dans les années 80, ses élus ont pris par exemple des mesures pour résoudre de façon durable des problèmes comme ceux du traitement des déchets et des eaux usées. Ainsi, ils ont contribué, entre autres, à réaliser le centre d’enfouissement technique de Saint-Pierre pour les 30 ans à venir et à faire un syndicat intercommunal entre Le Port et La Possession pour construire la première station d’assainissement.
Pendant ce temps, que faisait l’État, quelle que soit sa tendance politique ? Rien, au point qu’il a été condamné par l’Europe, et il a laissé pourrir la situation.

Vendredi dernier, le président de la Région a tenu une conférence de presse suite à la mission d’élus et de techniciens concernant les techniques naturelles d’assainissement. À cette occasion, il a annoncé qu’en 2025, grâce à un partenariat institutionnel, à La Réunion, tout le système d’épuration des eaux usées sera assuré par des moyens naturels.
Et qu’a fait l’État ? Il a diminué son taux de participation de 80% à moins de 30% et il vient de demander aux collectivités de faire payer davantage les Réunionnais. Cela ressemble à une fuite en avant irresponsable…

L. B.


Kanalreunion.com