Edito

Une matinée à la ZAC 1 avec les habitants

Législatives - 2ème circonscription Échos de campagne de Jean-Yves Langenier

Alain Dreneau / 26 mai 2012

Hier matin, Jean-Yves Langenier était attendu dans un quartier du Port qui représente à lui seul un grand pan de son histoire : la ZAC 1, autrement dit les deux cités Léon de Lépervanche et Raymond Vergès. Situé en face du Parc Boisé, le quartier a été construit à la fin des années 70 pour accueillir les familles du bidonville de Cœur-Saignant. Un progrès de l’habitat populaire remarquable à l’époque, un progrès qui se poursuit aujourd’hui au travers de la grande opération de rénovation urbaine qui est en cours pour améliorer et moderniser les deux cités.

Jean-Yves Langenier a donc passé la matinée dans ce quartier en pleine transformation, preuve concrète d’une politique de développement au niveau d’une ville. C’est aussi de développement que le candidat du PCR à l’élection législative est venu parler avec les habitants, mais d’un développement cette fois-ci à l’échelle de toute La Réunion.

Lors de deux réunions suivies par des auditoires attentifs et nombreux, en ces heures pourtant matinales, il a pu prendre le temps d’exposer les grands axes du programme du PCR, un programme qui a été, il faut toujours le rappeler, approuvé par le candidat François Hollande lors de son passage à La Réunion.

C’est pourquoi, tout le monde l’a bien compris après avoir écouté Jean-Yves Langenier, l’enjeu est maintenant d’amener à l’Assemblée nationale des députés communistes déterminés à faire appliquer les engagements présidentiels. L’unité réunionnaise est la clé qui permettra d’ouvrir la porte du développement. Cette unité est faite de sens des responsabilités, de modestie et de fidélité aux luttes du PCR, trois plans sur lesquels la population a pleinement confiance en Jean-Yves Langenier.

A.D.


Kanalreunion.com