Edito

Une vision réunionnaise
à long terme
et partagée

LB / 5 novembre 2009

Nous sommes à la veille de l’annonce de décisions politiques qui peuvent être très importantes, voire historiques, non seulement pour l’ensemble des quatre pays appelés "DOM" mais encore pour toute la République, ses rapports internes et ceux avec nos pays voisins. Il s’agit de l’annonce que fera le président de la République demain soir à l’Élysée après le Conseil intermistériel de l’Outre-mer.
Les mesures annoncées par le chef de l’État pourront également faire "pschitt… !", si elles ne répondent pas de façon positive aux propositions exprimées par les peuples guadeloupéens, guyanais, martiniquais et réunionnais dans le cadre des États-généraux de l’Outre-mer. Car les enjeux sont considérables pour ces peuples.

Nous l’avons dit et répété : pour faire face à ces enjeux, chaque population doit avoir une vision propre, à long terme et partagée par le plus grand nombre. C’est exactement ce qu’ont fait les élus réunionnais de la Région, du Département et de nombreuses communes, qui ont adopté un projet global et cohérent pour répondre à la fois aux besoins urgents et à long terme de la population.
C’est là-dessus que le président de la République doit s’appuyer, en écoutant les propositions des Réunionnais. Ainsi, cette vision réunionnaise à long terme et partagée sera également partagée par Paris et ouvrira de nouvelles perspectives.

Demain soir, de deux choses l’une : ou bien le chef de l’État offre au monde entier une perspective digne du respect des valeurs universelles de la République — liberté, égalité, fraternité — ; ou bien il fait la démonstration qu’il n’est que le porte-parole d’un groupement de bureaucrates et d’un appareil politicien, en alignant un catalogue de mesures partielles dont l’Histoire nous a montré qu’elles seront à peine appliquées.
En tout cas, les Réunionnais sont de plus en plus déterminés à se battre pour mettre en œuvre leur vision à long terme et partagée. On en aura une nouvelle preuve aujourd’hui à la conférence de presse tenue devant la préfecture par le collectif des associations pour l’emploi aux Réunionnais.

L. B.


Kanalreunion.com