Edito

Votez en confiance ce dimanche

Témoignages.re / 17 mars 2011

On vote dimanche dans 25 cantons afin de pourvoir au renouvellement de la moitié du Conseil général qui compte 49 membres. Qui va l’emporter, telle est la question qui agite les esprits. À défaut de lire dans le marc de café, on peut procéder par élimination.

Une certitude : l’UMP sera le plus grand perdant de ce scrutin. En effet, le parti présidentiel aurait pu compter sur ses piliers réunionnais, mais ils ont préféré se défaire de cette étiquette par crainte de porter le fardeau de la mauvaise politique du Gouvernement Sarkozy. Même un fervent partisan comme Lacouture finit par déclarer qu’il ne s’appelle pas Jean Claude Sarkozy et que son épouse ne s’appelle pas Carla ! Pour vous en convaincre faite le tour des communes où aura lieu le scrutin et, vous verrez que l’UMP prend le fond, entraînant dans l’abîme son leader péi, encore premier adjoint au Tampon et toujours président de la CASud.

Depuis, ce dernier est devenu aphone. Son cas inquiète car son objectif affiché était de reconquérir la majorité au Conseil général après le putsch avorté qu’il avait fomenté en 2008 contre Nassimah Dindar. Habituellement si prolixe, il constate chaque jour les dégâts de la politique de son parti, l’UMP. Il a du mal à endosser le bilan. Et, c’est Nassimah qui triomphe partout, prodiguant à tous ses collègues de la majorité un soutien direct et franc. Nul doute que sa démission de l’UMP a eu des effets positifs sur sa vision de l’avenir.

Dès lors la réponse à la question de départ est très simple : la majorité départementale sortante sortira grand vainqueur du scrutin de dimanche. La coalition actuelle est composée d’élus issus du PS, du PCR et de l’Alliance, du MoDem et de la droite sociale. Aucune des composantes n’a demandé de remettre en cause l’expérience en cours. Volant au secours de l’UMP, le “JIR” tente régulièrement de jeter le trouble entre les partenaires. La dernière tentative consiste à nourrir l’avènement d’un axe Patrick Lebreton-Didier Robert pour renverser la présidente actuelle. Peine perdue, toutes ses supputations seront balayées d’un revers de bulletin, ce dimanche 20 mars.

Ce dimanche, allez en confiance, votez pour les candidats présentés et soutenus par le PCR.

J.B.


Kanalreunion.com