Edito

Vréman, La Rényon solidèr i bouz !

LB / 12 janvier 2010

Quels que soient les effets dramatiques de la mondialisation et du système économique hérité de la colonisation, on trouvera toujours des gens à La Réunion pour prêcher la résignation ou pour cultiver l’indifférence à ces problèmes, dont ils ne souffrent pas eux-mêmes ! Et l’on en trouvera toujours pour instrumentaliser à des fins personnelles ou politiciennes les luttes des victimes de ce système.
C’est le cas, par exemple, des salariés de l’ARAST et des personnes ayant reçu les aides à domicile de cette ex-association, que certains irresponsables tentent de manipuler contre la présidente du Conseil général et ses alliés. Voilà pourquoi "Témoignages", solidaire de toutes les victimes de la liquidation de l’ARAST, demande à l’AGS d’indemniser le personnel licencié et soutient les collectivités réunionnaises ayant décidé de relancer ce service d’aide à la personne par la création d’un Groupement d’intérêt public (GIP).
D’autres mobilisations sociales sont en cours pour combattre la pauvreté, les inégalités et faire respecter les droits humains des Réunionnais en difficulté. C’est le cas des personnes âgées qui manifesteront demain à la Sécurité Sociale pour obtenir que leur pension leur soit versée le 1er du mois et non plus le 15 ; il y a aussi la mobilisation de la jeunesse réunionnaise avec l’Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion (AJFER) pour faire avancer ses projets ; enfin, se prépare dans toute l’île le grand rassemblement de samedi matin au Parc du 20 Décembre à Saint-Leu, à l’appel du Mouvement associatif réunionnais pour l’accès aux droits fondamentaux.
Tout ce travail militant, rassembleur et constructif, confirme « les perspectives encourageantes pour les mobilisations de 2010 » que nous avions annoncées le 31 décembre dernier. Face aux diviseurs, vréman, La Rényon solidèr i bouz !

L. B.


Kanalreunion.com