Santé

100000 euros pour lutter contre les maladies ODHIR à La Réunion

Cinq premiers projets sélectionnés et financés par le fonds de dotation Philancia

Témoignages.re / 12 novembre 2014

Lancé en 2013, le fonds de dotation Philancia, soutient les actions réunionnaises de lutte contre les maladies ODHIR (Obésité, Diabète, Hypertension, Insuffisance Rénale). Cinq premiers projets ont été sélectionnés par le comité de sélection. Guy Collet, Président de Philancia et Marie-Rose Won Fah Hin, Déléguée régionale, ont remis aujourd’hui aux associations lauréates, un financement qui leur permettra de démarrer ou de continuer le développement de leur projet.

JPEG - 64.3 ko
Les cinq porteurs de projets lauréats du fonds de dotation Philancia entourés de mécènes, Guy Collet, Président de Philancia et Marie-Rose Won Fah Hin, Déléguée Régionale.

Philancia a été créé il y a un an par l’Aurar pour répondre aux préoccupations de santé liées à la progression des maladies ODHIR (Obésité, Diabète, Hypertension, Insuffisance Rénale), qui touchent particulièrement la population réunionnaise. Des chiffres alarmants en matière d’obésité, de diabète, d’hypertension et d’insuffisance rénale, qui nécessitent le développement d’actions en faveur de la recherche et de la prévention mais aussi du soutien aux malades et à leurs proches. Le fonds de dotation a ainsi été développé pour accompagner des projets locaux qui ont vocation à faire bouger les lignes en matière de santé à La Réunion, et plus particulièrement sur le champ des maladies ODHIR.

Cette année, suite à l’appel à projets lancé en mars 2013, quinze dossiers ont été étudiés par le comité éthique et scientifique de Philancia. Ce comité, présidé par le Docteur Arnaud Bourdet qui a dirigé le SAMU Réunion pendant de nombreuses années, a émis des avis pour chacun des projets et les a soumis au Conseil d’Administration. La somme de 100 000€ a été répartie entre les cinq projets sélectionnés par ce comité de sélection composé de membres issus du monde médical et scientifique.

Les premiers projets ont été retenus pour leur lien direct avec les maladies ODHIR, qui constituent la raison d’être du fonds de dotation Philancia. Mais aussi pour leur ancrage local, car tous les projets sont portés par des associations réunionnaises et ce, sur l’ensemble du territoire.


Kanalreunion.com