Santé

1er Forum international “Veille sanitaire et réponse en territoires insulaires”

Renforcer les moyens de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses

Témoignages.re / 30 mai 2013

La Commission de l’océan Indien (COI), l’Agence de Santé Océan Indien (ARS-OI) et la CIRE Océan Indien (Institut national de Veille Sanitaire), avec la contribution financière de l’Agence française de développement (AFD), organisent le 1er Forum international “Veille sanitaire et réponse en territoires insulaires” du 11 au 13 juin 2013 au Centre des Congrès Nordev à Saint-Denis.


Dans un contexte international d’accélération de la diffusion des épidémies, et alors que la surveillance animale fait partout dans le monde l’objet d’une attention accrue, l’objectif du Forum est de permettre l’échange d’expériences, de pratiques et de résultats dans les domaines de la veille sanitaire, de l’alerte, de l’investigation, de la lutte anti-vectorielle et de la recherche associée dans les territoires et pays insulaires tropicaux, notamment ceux des Caraïbes, de l’océan Indien et du Pacifique.

En effet, les territoires insulaires tropicaux sont aujourd’hui de plus en plus marqués par des risques d’émergence de maladies infectieuses du fait de l’augmentation des transports de biens et de personnes entre ces territoires, de l’omniprésence ou de la colonisation des territoires par des vecteurs, de la modification des milieux, de l’urbanisation, voire des changements climatiques.

Développer une veille sanitaire active et renforcer les capacités d’action des pays membres

Pour répondre à cet enjeu majeur de santé publique, des systèmes de surveillance sanitaire de plus en plus performants sont mis en place dans les territoires afin d’identifier précocement toute menace sanitaire et apporter une réponse adaptée la plus efficace possible. Ces dispositifs de surveillance sont alors renforcés au sein de réseaux favorisant entre les pays l’échange d’informations et de données épidémiologiques en temps réel. Dans la zone océan Indien, le réseau SEGA, porté par la Commission de l’océan Indien, a permis la mise en réseau des services publics de surveillance des maladies des pays membres afin de développer une veille sanitaire active et renforcer leurs capacités d’action.

Enfin, la lutte anti-vectorielle est un dispositif de riposte essentiel à nos territoires pour pouvoir faire face non seulement au risque permanent de dengue, de chikungunya ou de paludisme, mais aussi à de nombreuses autres menaces virales transmises par les insectes vecteurs. Dans ce cadre, de nouvelles technologies, parfois très innovantes, sont actuellement développées comme alternative à la lutte chimique.

Des thématiques scientifiques variées avec des intervenants internationaux de qualité

Pour ce 1er Forum international “Veille sanitaire et réponse en territoires insulaires”, les organisateurs ont convié des scientifiques du monde entier (Caraïbes, Pacifique, océan Indien, dont certains particulièrement éloignés et rarement représentés lors de rencontres scientifiques dans l’océan Indien : Iles Fiji, Iles Salomon, Iles Samoa, Micronésie, Cuba, etc.).

De grands experts internationaux sont attendus à La Réunion pour cet évènement, qui réunira près de 300 participants. Les interventions se succèderont pendant 3 jours sur différentes thématiques, sous forme de sessions plénières, de sessions parallèles et de posters scientifiques. Près de 70 communications orales (en langue française et anglaise) et une soixantaine de posters seront ainsi présentés. Les sujets retenus, de haut niveau scientifique et très diversifiés, devraient susciter des débats animés et riches en partage et retours d’expériences.

Plus d’informations sur www.forum-veille-sanitaire-oi.org


Kanalreunion.com