Santé

2.000 donneurs de moelle osseuse à La Réunion

Témoignages.re / 10 juin 2010

Le fichier des Donneurs volontaires de moelle osseuse a enfin atteint son 2.000ème donneur, ou plutôt donneuse. Un bon en avant, mais cela reste encore insuffisant pour sauver des vies.

La création du fichier des Donneurs volontaires de moelle osseuse (DVMO) à La Réunion date de 1991. Elle est due à la volonté de Mme le Dr Colette Raffoux, alors directrice de France greffe de moelle.
Disposant de moyens — financier notamment — très réduits, le Centre donneur de moelle osseuse de La Réunion a mis plus de 17 ans pour arriver à inscrire le 1.000ème donneur, fêté le 16 mars 2007. Depuis l’instauration du Plan Greffe par Mme Martine Aubry, les typages des donneurs volontaires de moelle osseuse (d’un montant de 250 euros environ) seront financés par le ministère de la Santé via l’Agence de la iomédecine. Malgré des moyens humains qui restent extrêmement faibles, le Centre donneur volontaire de moelle osseuse de La Réunion a pu améliorer la communication et il n’a fallu que 3 ans pour que le 1.000ème donneur volontaire de moelle osseuse passe le relais à la 2.000ème donneuse.
Malgré ce spectaculaire bond en avant, La Réunion reste en deçà de la Métropole, en ce qui concerne les inscriptions sur le fichier : moyenne Métropole : 26.10 / 10.000 habitants, moyenne Réunion : 15.40 / 10.000 habitants.
Et surtout, les inscriptions sont très insuffisantes, face aux besoins en constante augmentation à La Réunion : en 2008 ce sont 28 malades leucémiques recensés, en 2009 ce sont 48 malades leucémiques recensés.
Parmi les 48 malades leucémiques recensés en 2009, 33 n’avaient pas de donneur potentiel familial (la probabilité est de 1 sur 4). Le fichier national et international n’apporte que très rarement une possibilité de greffe. Les groupes tissulaires sont en effet différents selon l’origine européenne, africaine ou asiatique, permettant de parler de fichiers blancs (12.000.000), noirs (70.000) ou jaunes (2.000.000) de donneurs de moelle osseuse.
Le métissage de la population réunionnaise fait de leurs groupes tissulaires un « arc-en-ciel » blanc/noir/jaune qui n’a pas son équivalent dans le registre international de 14.500.000 donneurs de moelle osseuse au 01/06/2010.
Le Centre donneur de moelle osseuse de La Réunion rappelle que le don de moelle osseuse est un acte rare (on a qu’une chance sur 1 million d’être compatible avec quelqu’un qui n’est pas de sa fratrie) et médicalement encadré de façon à être sans danger pour la santé.

 EP 


Kanalreunion.com