Santé

215.000 patients meurent chaque année du Sida au Nigeria

Témoignages.re / 14 août 2012

Environ 215.000 Nigérians meurent chaque année du Sida, selon le directeur général de l’Agence nationale pour la lutte contre le Sida (National Agency for the Control of AIDS - NACA), le Pr John Idoko.

« Aucun taux de mortalité ne peut être effectivement avancé, puisque nous ne disposons pas des chiffres réels du nombre annuel de morts du Sida. Cependant, à partir d’une modélisation statistique, il est estimé à 215.000 décès par an », a affirmé la NACA ce dimanche, citée par le journal "Punch".

Le Nigeria compte une prévalence au VIH de 4,1 pour cent, selon le dernier recensement effectué dans le pays en 2010, le prochain devant être effectué d’ici fin 2012.

Pr John Idoko a indiqué qu’au moment où l’accès aux antirétroviraux est de plus en plus libre, beaucoup de ceux qui en ont le plus besoin n’y ont pas encore accès en raison de la stigmatisation et de la discrimination.
« Les médicaments antirétroviraux sont gratuits et les gens peuvent s’en procurer sans frais. Cependant, des problèmes surgissent lorsque les personnes vivant avec le VIH/Sida n’ont pas accès à ces médicaments depuis leurs sites de traitement les plus proches, à cause de la stigmatisation et la discrimination. Parfois, des problèmes temporaires surgissent au niveau de la distribution de ces médicaments depuis les entrepôts aux centres de santé et aux cliniques », a-t-il déclaré.


Kanalreunion.com