Santé

À la découverte de l’ABA, une autre prise en charge de l’autisme

L’Association Autisme Bel Avenir invite Sophie Robert

Témoignages.re / 28 juin 2014

Hier au SACS de Saint-Louis, l’Association Autisme Bel Avenir a présenté une série de projections du film de Sophie Robert, « Quelque chose en plus, Autisme et ABA : le bonheur d’apprendre ». Ce film traite de la prise en charge éducative, comportementale et développementale précoce de l’autisme. Les projections auront lieu en présence de la réalisatrice, mercredi à La Ravine des Cabris, et jeudi à Sainte-Suzanne.

JPEG - 55 ko
L’affiche du film de Sophie Robert.

Depuis 2010, l’Association Autisme Bel Avenir, créée à l’initiative des parents d’enfants porteurs d’autisme, est gestionnaire du centre médico-social, le SACS (Service d’Accompagnement Comportemental spécialisé), situé sur la commune de Saint-Louis. Ce centre accueille un groupe de 10 enfants, âgés de 5 à 16 ans.
Cette association s’est fondée sur la volonté d’une prise en charge différente de l’autisme par la mise en œuvre des principes de l’analyse comportementale appliquée (ABA) qui est un accompagnement précoce, éducatif et comportemental permettant aux personnes atteintes d’autisme d’accéder au langage, à la communication, à l’école pour les enfants, et leur offrant une plus grande opportunité d’intégration en milieu ordinaire.
Depuis 2013, Autisme bel Avenir s’efforce de faire connaître au plus large public ses activités, ses prestations ainsi que l’ABA. D’où la tenue de son premier colloque, en décembre de l’année dernière, intitulée : « Autisme, scolarisation et habilités parentales ».
Aujourd’hui, l’association poursuit toujours cet objectif en invitant la réalisatrice Sophie Robert pour la diffusion de son film.

Les projections


- Le 2 juillet 2014 à 14h00 au Moulin à café à la Ravine des Cabris Saint-Pierre

- Le 3 juillet 2014 à 17h00 à l’auditorium de la médiathèque de Sainte-Suzanne

Entrée libre et gratuite

Quelque chose en plus, Autisme et ABA : le bonheur d’apprendre


Depuis mars 2012, la Haute Autorité de Santé recommande une prise en charge éducative, comportementale et développementale précoce de l’autisme. Cette prise en charge encore peu développée en France est appliquée partout ailleurs en Europe, et aux Etats-Unis, depuis une quarantaine d’années, car elle a fait ses preuves : elle permet aux enfants de gagner en autonomie, d’entrer dans la communication, de s’insérer à l’école et dans le monde ordinaire.
C’est la raison pour laquelle, en mai 2013, le Ministère de la Cohésion Sociale a décrété son application obligatoire dans le cadre du 3ème Plan autisme.
Seulement du fait même de la rareté de cette prise en charge en France, peu de personnes savent réellement de quoi il s’agit.
C’est l’objectif de QUELQUE CHOSE EN PLUS : témoigner en images de ce qu’il se passe concrètement dans deux établissements médicaux sociaux partenaires du Réseau de Ressources ABA : l’IME ECLAIR, géré par l’association AIME 77 et l’IME de Chambourcy géré par l’association Agir et Vivre l’Autisme.
Ces deux établissements accueillent des enfants autistes sévères, non verbaux.
En quoi consiste concrètement cette prise en charge et pour quel résultat ?
Comment un enfant autiste non verbal peut-il apprendre à communiquer à travers le jeu et le plaisir de la relation ?
Il s’agit de restituer l’intelligence émotionnelle qui règne dans ces équipes et l’ambiance extraordinaire qui unit les duos éducateurs-enfants. Ces professionnels enthousiastes et inspirés ont QUELQUE CHOSE EN PLUS et cela se voit.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • D’abord un grand bravo aux associations qui s’impliquent aux cotés des parents d’enfants porteurs d’autisme , et qui se démènent pour faire respecter les droits de ces enfants ; une société ne peut pas avancer en négligeant celles et ceux qui sont différents.

    Contrairement à qu’on pense, notre pays a les moyens de d’encourager et dévélopper des structures, les formations existents, les humanistes sont présent et s’impliquent , pourquoi occulter le problème ?

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com