Santé

Chaîne de l’Espoir pour la Journée Mondiale du Diabète

Initiative de l’AURAR hier au Port

Témoignages.re / 14 novembre 2014

Vendredi matin, plus de 150 personnes se sont réunies au Port à la clinique Oméga pour se mobiliser à l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète. Engagée dans la prévention primaire du diabète, l’AURAR a relayé cette mobilisation internationale en organisant une Chaîne de l’Espoir. L’équipe de l’AURAR a également réalisé 65 dépistages parmi les participants.

JPEG - 54.7 ko
La Chaîne de l’Espoir vue du ciel. (photo DroneCopters)

Hier matin, plus de 150 personnes se sont réunies au Port pour se mobiliser à l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète. Engagée dans la prévention primaire du diabète, l’AURAR a relayé cette mobilisation internationale en organisant une Chaîne de l’Espoir. Des ateliers diététiques, des démonstrations culinaires et des activités physiques adaptées étaient également proposés pour sensibiliser les personnes présentes sur l’importance du petit-déjeuner dans l’alimentation quotidienne.

Les patients de l’AURAR et leurs proches, les salariés, leurs partenaires et les élèves de 3e du Collège Le Toullec du Port ont activement participé à ce grand rassemblement. Joël Manglou, le parrain de l’événement, était également présent et a joué quelques morceaux pour animer la matinée. « Ce genre d’événement permet de parler de la maladie et de ses conséquences. C’est aussi l’occasion de sensibiliser le grand public sur ce qui est bon ou non pour la santé. Les petites sources font des grandes rivières, chaque action est importante », précise-t-il.

Un drone a capturé l’instant avec une prise de vue aérienne et durant toute la matinée, des selfies avec l’anneau bleu – symbole international du diabète – ont été postés sur les réseaux sociaux de l’AURAR.

8,8% de la population réunionnaise est traitée pour diabète et près de 3 900 personnes sont nouvellement admis chaque année en Affection de Longue Durée pour diabète. La prévention est un axe majeur pour endiguer la maladie, car à tous les stades, il est possible d’agir : pour retarder son apparition et quand le diabète est là, pour l’équilibrer afin d’améliorer la qualité de vie du patient et éviter les complications.

JPEG - 63.2 ko
Le bleu, couleur de la Journée Mondiale contre le Diabète. (photo Run’concept)

Ainsi, l’AURAR s’engage au quotidien dans la prévention, pour sensibiliser le grand public. « Nous réalisons des dépistages réguliers, notamment à l’occasion d’événements que nous organisons, comme le Tour de Reins, ou que nous relayons en local, comme la Journée Mondiale du Diabète. 1 000 réunionnais ont été dépistés par nos équipes depuis 2009. 11% d’entre eux, soit 335 personnes, ont découvert leur maladie suite à ces diagnostics qui ont permis de repérer un taux supérieur à la normal. Cette alerte leur a permis de s’orienter vers leur médecin généraliste pour réaliser un bilan plus complet », précise Marie-Rose Won Fah Hin, Directrice Générale de l’AURAR.

Un stand de dépistage a été mis en place pour la Journée Mondiale du Diabète afin d’informer sur la maladie et l’importance de la prévention. L’équipe de l’AURAR a réalisé près de 65 dépistages vendredi matin, avec mesure de l’index glycémique. Toutes les personnes dont les résultats étaient non conformes ont été dirigées vers leur médecin généraliste.

« Il est important pour nous de pérenniser ces actions tout au long de l’année, seuls ou en partenariat avec les acteurs locaux et nationaux », conclut Marie-Rose Won Fah Hin.


Kanalreunion.com