Santé

Chikungunya : intensification de l’épidémie en Guadeloupe

Plus de 18000 cas dont 4500 en une seule semaine

Témoignages.re / 25 mai 2014

Plus de 18000 cas dont 4500 en une seule semaine, c’est la démonstration d’une accélération de l’épidémie à la Guadeloupe. Précisions de la CIRE Antilles Guyane.

GIF - 30.8 ko

Après un ralentissement de l’évolution du nombre hebdomadaire de cas cliniquement évocateurs en semaine 19, ce nombre est à nouveau en forte augmentation en semaine S2014-20 avec 4 500 nouveaux cas estimés soit une augmentation de 48% par rapport à la semaine S2014-19. Au total, le nombre cumulé de cas cliniquement évocateurs de chikungunya vus en médecine de ville depuis le début de la surveillance est estimé à 18 000.

Répartition spatiale des cas

Durant les quatre dernières semaines, l’incidence moyenne du département est en constante augmentation (atteignant 278 cas pour 10 000 habitants en semaine S2014-20). Certaines communes sont plus fortement impactées par cette augmentation : Baillif, Les Abymes, Morne à l’eau, Le Moule, Petit-Canal.

Conclusion

Les indicateurs épidémiologiques confirment l’intensification de l’épidémie en Guadeloupe continentale qui est placée en phase 3a du Psage : situation épidémique avérée avec chaînes locales de transmission. La situation épidémiologique de ce territoire sera réévaluée le 22 mai par le comité d’expert des maladies infectieuses et émergentes.


Kanalreunion.com