Santé

Chikungunya : « transmission autochtone modérée » en Guyane

81 cas confirmés ou probables dont 57 autochtones

Témoignages.re / 11 mai 2014

Le Point épidémiologique du CIRE Antilles-Guyane fait état d’un nombre relativement peu important de personnes touchées par le chikungunya en Guyane.

Depuis la mi-décembre 2013, 81 cas confirmés ou probables dont 57 autochtones ont été recensés en Guyane. A Cayenne, deux foyers épidémiques actifs sont maintenant identifiés. Les foyers de Kourou et Matoury sont considérés comme éteints.

Répartition spatiale des cas

Depuis l’identification de la circulation du virus chikungunya en Guyane, 44% des cas probables et confirmés sont localisés à Cayenne. De nouveaux cas autochtones ont été identifiés durant les quinze derniers jour sur les communes de Kourou, Matoury, Rémire et Roura.

Conclusions pour la Guyane

De nouveaux cas de chikungunya continuent à être identifiés chaque semaine. Un deuxième foyer épidémique a été identifié à Cayenne ; les foyers de Kourou et Matoury sont éteints . La situation épidémiologique correspond toujours à la phase 2 du Psage : transmission autochtone modérée.


Kanalreunion.com