Santé

« Consulter son dermatologue au moins une fois par an »

Lutte contre le cancer de la peau

Témoignages.re / 28 mai 2010

Ce jeudi 27 mai 2010 avait lieu la 12ème journée de dépistage et de prévention du cancer de la peau organisée par le syndicat des dermatologues. L’occasion pour les 12 médecins mobilisés pour cette opération de rappeler l’importance de « consulter son dermatologue au moins une fois par an », surtout dans une île particulièrement ensoleillée comme La Réunion. Public privilégié, « les personnes claires de peau, les personnes souvent exposées au soleil ou encore les personnes qui ont des antécédents de cancer cutané ».

À La Réunion, les personnes touchées par le cancer cutanée sont essentiellement de peau claire. « Cela ne veut pas dire que les personnes dont la peau est sombre ne risquent rien », nuance la dermatologue interrogée. « Cette catégorie de la population peut aussi développer un cancer de la peau, notamment les personnes souvent exposées au soleil comme les professionnels du bâtiment par exemple », ajoute t-elle.

Il existe deux types de maladie. D’une part le mélanome, « potentiellement très grave » qui peut provoquer un décès. Il s’agit d’une tache noire qui apparaît sur la peau. « Les personnes pensent parfois à tort que c’est un grain de beauté. Il vaut mieux consulter un dermatologue pour vérifier que c’est bien le cas. S’il s’agit bien d’un mélanome, il pourra être traité s’il est détecté assez tôt », explique la spécialiste des maladie cutanées. L’autre type est le carcinome. « Une forme moins grave » qui se caractérise par « une plaie qui ne guérit pas ». « La plupart du temps, une opération suffit à l’enlever », indique la dermatologue.

Pour la professionnelle de santé, le maître mot est « protection ». « C’est la meilleure façon de prévenir le cancer de la peau », précise t-elle. Parmi les recommandations prescrites, « ne pas abuser du soleil, mettre des vêtements protecteurs, et mettre de la crème solaire tous les deux heures ». À propos de la crème solaire, la dermatologue conseille aux personnes de peau claire d’utiliser les produits d’indice 50. « Il n’existe pas d’écran total », signale t-elle. Et en cas de doute, « il vaut mieux consulter son dermatologue au moins une fois par an », souligne la spécialiste.


Kanalreunion.com