Santé

Des financements pour le Fonds mondial de lutte contre le SIDA

Pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement

Témoignages.re / 4 mai 2010

Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme va lancer le 20 mai une autre série de propositions essentielles qui vont permettre à certains pays d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en matière de santé.

Dans un communiqué publié depuis son siège à Genève, en Suisse, le Fonds mondial de lutte contre le SIDA a déclaré que lors du lancement, des donateurs vont faire des propositions qui, une fois entérinées, recevront un appui dans la lutte contre ces trois pathologies.

Le Fonds mondial de lutte exige que ces propositions soient basées sur une évaluation détaillée des besoins, "y compris les efforts pour augmenter proportionnellement l’accès aux services essentiels de prévention pour ces trois pathologies dans les structures publiques ou non".

"Je suis très content de l’approbation d’un nouveau financement puisque nous avons réalisé des progrès extraordinaires dans la lutte contre ces pathologies et nous avons une occasion unique d’imprimer un impact durable et sans précédent", a fait savoir le professeur Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Fonds mondial.

Les rounds de propositions et de financements approuvés par le Fonds mondial ont enregistré une croissance sans précédent au cours des dernières années avec un financement approuvé de 1, 1 milliard de dollars américains en 2007, 2,75 milliards en 2008 et 2,4 milliards en 2009.

Le Fonds mondial est un partenariat public privé mondial unique qui se consacre à la recherche et au décaissement des ressources additionnelles pour la lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme.

Depuis sa création en 2002, le Fonds mondial est devenu le principal bailleur des programmes visant à lutter contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme, avec un financement approuvé de 19,3 milliards de dollars américains au profit de 144 pays.

A ce jour, des programmes financés par le Fonds mondial ont sauvé 4,9 millions de vies humaines grâce au traitement contre le SIDA fourni à 2,5 millions de personnes, au traitement anti-tuberculeux en faveur de 6 millions de personnes et à la distribution de 104 millions de moustiquaires imprégnées pour la prévention du paludisme.


Kanalreunion.com