Santé

Feux de forêt : l’ARS adresse des recommandations aux personnes sensibles aux fumées

Conséquences sanitaires de l’incendie

Témoignages.re / 31 octobre 2011

Dans un communiqué « Fumées générées par les feux de forêt : recommandations aux personnes sensibles », l’Agence régionale de Santé basée à l’île de La Réunion rappelle les précautions à prendre pour les personnes atteintes de maladies respiratoires et de pathologies cardio-vasculaires.

En raison de l’important feu qui affecte la zone du Maïdo et des Bénares, l’Agence
de Santé Océan Indien accroît la surveillance de l’impact potentiel des fumées, en
particulier pour les personnes sensibles. Cette surveillance s’appuie d’une part sur
les données de surveillance de la qualité de l’air (données de l’ORA - Observatoire
Réunionnais de l’Air) et d’autre part, sur les données suivies spécifiquement par la
cellule inter-régionale d’épidémiologie (Cire océan Indien) dans le domaine
sanitaire, en lien avec les professionnels de santé concernés.

Les personnes habitant à proximité des zones touchées par l’incendie sont susceptibles
de présenter des réactions aux fumées. Il s’agit en particulier des personnes sensibles,
atteintes de maladies respiratoires comme l’asthme ou souffrant de pathologies
cardiovasculaires.

L’Agence de Santé Océan Indien rappelle que tant que l’air ambiant reste chargé en
fumées, il est recommandé :

- pour tous : d’éviter les efforts et les exercices physiques en extérieur,

- pour les personnes sensibles habitant ces zones : ne pas sortir, rester chez soi,
portes et fenêtre fermées, tant que l’air ambiant reste chargé en fumées et suivre
scrupuleusement leur traitement médical. Le recours à un médecin est nécessaire si
malgré le confinement et le traitement suivi, la gêne persiste.


Kanalreunion.com