Santé

Grande mobilisation contre le diabète

Mardi prochain à Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 14 novembre 2014

La Mairie de Sainte-Suzanne et ses partenaires ont présenté hier une manifestation organisée dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le diabète. A La Réunion, cette épidémie touche une proportion importante de la population. Mardi matin sur le site du marché forain derrière la mairie, dépistage, conseils et animations autour de cette maladie qui concerne tous les Réunionnais.

JPEG - 48.5 ko

La manifestation de mardi prochain est née à l’impulsion de l’Atelier Santé Ville. Cette structure est créée à l’initiative de la commune et des partenaires de la Politique de la Ville qui souhaitent inscrire la santé comme priorité forte.

Depuis plusieurs années, la Ville de Sainte Suzanne mène une politique de santé de proximité, partagée et coordonnée entre tous les acteurs de prévention pour favoriser le bien-être de la population autour de :
- la nutrition et l’activité physique dans les écoles et auprès des adultes avec l’IREN –Institut de Recherche Européen sur la Nutrition
- le dépistage, la prévention et l’ information avec le bus santé sur le site du marché forain
- les matinées de dépistages sur le Centre-Ville et Bagatelle avec la Semader et la Mutualité de la Réunion

La célébration de la Journée mondiale de lutte contre le diabète s’inscrit donc dans un contexte de continuité et est en cohérence avec l’engagement de la ville, dans sa démarche de promotion de la santé.

Car cette année, suite à la demande de la population, l’Atelier Santé Ville a souhaité coordonner la journée mondiale du diabète. L’objectif est de sensibiliser la population sur cette maladie, en les invitant à se faire dépister ce 18 novembre, par les professionnels, présents sur le site du marché forain.
Mais l’Atelier Santé Ville souhaite également apporter des réponses à toutes les questions autour de cette maladie, au travers de différents ateliers de prévention tenus par des partenaires et avec la participation des scolaires.

Les partenaires


- La Réunion en forme

- Le bus santé

- La Maison du diabète

- Le lycée Cluny

- Le podologue

- Les parents d’enfants diabétiques

- les habitants de village Desprez

Près d’un Réunionnais sur dix


Célébrée chaque année le 14 novembre, la Journée Mondiale du Diabète (JMD) rassemble des millions de personnes dans le monde entier dans une vaste campagne de sensibilisation. L’initiative a été lancée par la Fédération Internationale du Diabète et l’Organisation Mondiale de la Santé en 1991, en réponse aux inquiétudes liées à la croissance du diabète dans le monde.
La Journée Mondiale du Diabète est donc célébrée chaque année le 14 Novembre. Cette date a été choisie car elle coïncide avec l’anniversaire de Frederick Banting. Ce dernier, avec Charles Best, a développé la théorie à l’origine de la découverte de l’insuline en 1922.
A La Réunion, comme dans le reste du monde, un grand nombre d’activités à visée informative et préventive sont organisées telles que des : émissions de radio et de télévision, des manifestations sportives, des tests de dépistage gratuits, des réunions d’information du public, des campagnes d’affichage (posters et dépliants), des ateliers et des expositions sur le diabète, etc.
Le diabète est une maladie endocrinienne chronique qui provoque une élévation du taux de sucre dans le sang, puis des complications graves, si elle n’est pas prise en charge à temps.
A la Réunion, comme dans d’autres régions tropicales, les taux de prévalence du diabète de type 2 sont particulièrement élevés.
Environ 80 000 personnes présentent un diabète, à l’île de la Réunion.
Actuellement, la population multiculturelle de l’île est forte de presque 800 000 habitants : 14,8 % du groupe des 18 à 69 ans est diabétique et dans 1/3 des cas, le diabète n’est pas connu.
Entre 30 et 69 ans, la prévalence du diabète à la Réunion atteint presque 20%, 3 fois supérieure à celle de la France. Parmi les jeunes de 18 à 29 ans, 2,5% sont diabétiques, mais seulement ¼ d’entre eux sont reconnus. La prévalence atteint 34,3 % des hommes et 40 % des femmes âgés de 60 et 69 ans.
Les complications du diabète sont majeures et représentent un réel problème émergent de santé publique : cardiopathie ischémique, néphropathie et insuffisance rénale, amputations des membres inférieurs, accidents vasculaires cérébraux, rétinopathie.

Un phénomène qui se répand


Ces chiffres sont en constante augmentation d’une part, en raison du vieillissement attendu de la population encore jeune actuellement (40% de jeunes de moins de 20 ans) et en pleine expansion démographique (plus d’1 million d’habitants prévus en 2020), d’autre part, du fait de l’augmentation des facteurs de risques que représentent l’obésité et le syndrome métabolique. Ce fait est plus marqué à la Réunion, mais aussi dans d’autres régions, telles que l’île Maurice.
A la Réunion, la plus forte prévalence est à relier avant tout à l’évolution rapide des modes de vie, dans les dernières décennies.
L’île a subi des transformations majeures de société : l’amélioration des transports et des échanges aériens (années 1960) ; le développement des grandes surfaces et de la consommation de masse, le développement des transports individuels. (Sources : www.reunionsante.fr, réseau REUNICARE)


Kanalreunion.com