Santé

Journée Mondiale du Diabète : nouvelles mesures pour prévenir la maladie

Une personne sur deux en traitement à La Réunion et Mayotte

Témoignages.re / 12 novembre 2016

A l’occasion de la Journée Mondiale du diabète le 14 novembre 2016, l’ARS Océan Indien et ses partenaires à La Réunion publient les premiers référentiels régionaux d’intervention, adoptés par la Conférence de Consensus installée en avril dernier. Ils réaffirment ainsi leur engagement à œuvrer ensemble, et à soutenir la mobilisation de tous contre cette maladie qui touche l’île de façon préoccupante.

JPEG - 40.9 ko
Les aliments trop sucrés contribuent au diabète. (photo Phovoir)

A La Réunion et à Mayotte, près d’une personne sur dix bénéficie d’un traitement contre le diabète ; c’est plus de deux fois le niveau national, avec des complications lourdes et handicapantes pour les patients et leur entourage. Chaque année, près de 4 000 Réunionnais sont admis en Affection Longue Durée (ALD) du fait d’un diabète, chiffre amené à augmenter du fait du vieillissement de la population.

Au travers du diabète se jouent des questions d’équilibre nutritionnel et d’accès à une alimentation de qualité, de lutte contre la sédentarité et d’activité physique, et donc d’habitudes de vie, d’accès aux soins et d’éducation à la santé.

Parce que la lutte contre le diabète est une priorité régionale, l’ARS Océan Indien et ses partenaires sont engagés dans une stratégie commune : le Programme Alimentation, Activité, Nutrition, Santé.

Au-delà, tous les acteurs doivent désormais relever le défi d’une prévention efficace et d’une meilleure qualité de vie pour les patients. Cette demande légitime émane à la fois des professionnels de santé, des associations de patients mais aussi, de l’ensemble de la société.

En réponse, l’ensemble des acteurs s’est engagé dans une démarche exigente et innovante : l’installation d’une « Conférence de consensus » ouverte à l’ensemble des acteurs et aux patients de La Réunion et de Mayotte pour :

• s’accorder sur la situation du diabète, à La Réunion et à Mayotte,

• produire des référentiels d’interventions dans différents domaines, allant de la prévention, jusqu’à l’accompagnement des patients.


Quatre axes ont été retenus :

• connaissance du diabète dans nos îles : quelles données sont disponibles ? quels sont nos besoins de connaissance complémentaire sur le diabète pour mieux agir ?

• la prévention : quels publics cibles ? quels objectifs ? quelles modalités efficaces d’intervention ?

• le dépistage du diabète : quels bénéficiaires ? quelles modalités d’annonce et d’orientation vers le parcours de soins ?

• l’accompagnement des personnes atteintes : quelle autonomie recherchée des patients dans la prise en compte de leur maladie ? quelles modalités de soutien pour permettre aux patients de ralentir la progression de la maladie et de limiter les complications ?

Le 28 avril dernier, l’ARS Océan Indien ouvrait la conférence de Consensus Diabète, avec ses partenaires de La Réunion et de Mayotte : Rectorat et Vice-Rectorat ; Directions de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt ; Directions de la jeunesse, des sports et la cohésion sociale ; Conseil Régional ; Conseil Départemental de La Réunion et Conseil Départemental de Mayotte ; Associations départementales des maires ; Caisse de sécurité sociale de Mayotte, Caisse Générale de Sécurité Sociale de La Réunion, Régime Social des Indépendants, Direction Régionale du Service Médical, et Mutualité de La Réunion.


Kanalreunion.com