Santé

Journée mondiale du don du sang :

Salle Candin hier

Témoignages.re / 15 juin 2011

Les Réunionnais étaient invités à donner leur sang hier à la salle Candin dans le cadre de la Journée mondiale. Plus de 21.000 dons permettent de soigner des malades chaque année.

L’EFS Réunion (Établissement français du sang de La Réunion) organisait hier une méga collecte à la salle Candin de Saint-Denis dans le cadre de la Journée mondiale du don du sang, ainsi qu’une collecte à Saint-Pierre sur le site de la rue Suffren.
Une collecte soutenue par diverses animations comme le jeu de tir au but, le jeu de l’oie, une structure gonflable et une exposition sur le don du sang. Des classes de CM2 étaient d’ailleurs invitées à s’informer et à découvrir l’EFS Réunion, dont la marraine est Marie-Alice Sinaman.
L’objectif des 140 poches de sang a été atteint pour cette 8ème édition de la Journée mondiale, sachant que 100 dons sont nécessaires chaque jour pour couvrir les besoins des malades. Des milliers sont ainsi soignés chaque année à La Réunion et à Mayotte, rattachée à l’EFS Réunion.
En 2010, l’EFS Réunion comptabilisait 15.600 donneurs, dont 5.900 nouveaux pour 21.300 dons de sang sur l’année. Depuis 2008, l’EFS Réunion a atteint l’autosuffisance, mais les besoins augmentent, que ce soit pour les poches de sang ou pour les plaquettes (en prélèvement uniquement sur site fixe de l’EFS).
Maladies de sang (drépanocytose, thalassémie, leucémie, etc.), cancer, hémorragies (accouchement, intervention chirurgicale, etc.), autant de situations où les dons du sang sont essentiels.
Pour fidéliser les donneurs et parce que la durée de vie des produits sanguins est courte (42 jours pour les globules rouges et 5 jours pour les plaquettes), il est important d’organiser régulièrement des collectes au CHR Félix Guyon et au 58 rue Suffren à Saint-Pierre.
L’EFS Réunion dispose aussi d’une unité mobile de prélèvement depuis 1 an et 400 collectes de ce type ont été réalisées dans des zones d’activités, des grandes surfaces.
Les personnes de 18 à 70 ans, de plus de 50 kg, peuvent donner leur sang par un prélèvement qui dure une dizaine de minutes, et qui est suivi d’un repos et d’une collation. Un entretien médical préalable permet de s’assurer de la sécurité des donneurs et des receveurs.

EP


Kanalreunion.com