Santé

Journée mondiale sans tabac : paquet neutre pour sauver des vies

Organisation mondiale de la Santé

Témoignages.re / 31 mai 2016

De l’avis de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et du Secrétariat de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, les mesures récentes visant à introduire un conditionnement neutre (standardisé) des produits du tabac peuvent sauver des vies en réduisant la demande de produits du tabac.

JPEG - 20 ko
Photo Phovoir

Le conditionnement neutre des produits du tabac limite ou interdit l’utilisation de logos, de couleurs, d’images de marque et de textes promotionnels sur les emballages, à l’exception des noms de la marque et du produit imprimés en caractères normaux et dans une couleur standard.

En décembre 2012, l’Australie est devenue le premier pays à mettre pleinement en application le conditionnement neutre. Le 20 mai 2016, la France et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ont eux aussi commencé à imposer le conditionnement neutre. L’Irlande se prépare également à introduire la mesure, alors que d’autres pays étudient cette option.

Comment fonctionne le conditionnement neutre

« Le conditionnement neutre rend les produits du tabac moins attrayants. Il en fait disparaître le glamour, ce qui est souhaitable pour un produit qui tue », explique le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. « Il freine la publicité et la promotion du tabac. Il limite les emballages et les étiquetages trompeurs et il augmente l’efficacité des mises en garde sanitaires. »

Le conditionnement neutre est recommandé dans les directives de la Convention-cadre de l’OMS au sein d’une approche globale de la lutte antitabac qui comprend des mises en garde explicites de grande taille de même qu’une interdiction totale de toute publicité en faveur du tabac, de toute promotion et de tout parrainage du tabac.

L’histoire de l’Australie

La consommation de tabac est en baisse constante depuis des années en Australie. Ce pays a introduit en 2012 le conditionnement neutre, associé à de nouvelles mises en garde explicites de plus grande taille. Entre décembre 2012 et septembre 2015, la prévalence de la consommation de tabac a chuté de 0,55 point de pourcentage supplémentaire parmi les personnes âgées de 14 ans ou plus en raison des modifications apportées au conditionnement d’après les évaluations après mise en œuvre menées par l’Australie. Cela correspond à plus de 108 000 personnes qui ont arrêté de fumer, n’ont pas récidivé ou n’ont pas commencé à fumer pendant cette période.

Le Dr Oleg Chestnov, Sous-Directeur général de l’OMS, Maladies non transmissibles et santé mentale, affirme que les résultats de l’Australie relatifs au conditionnement neutre montrent l’énorme potentiel de la mesure : « Le conditionnement neutre peut réduire la demande de produits du tabac, comme le montre clairement l’exemple de l’Australie. Il offre un outil puissant aux pays dans le cadre d’une approche exhaustive de lutte contre le fléau du tabagisme. »

Le thème de la Journée mondiale sans tabac pour cette année – Préparez-vous au conditionnement neutre – met en lumière cette nouvelle tendance dans les efforts mondiaux de lutte contre les produits du tabac, qui tuent presque six millions de personnes chaque année, comme le fait remarquer le Dr Douglas Bettcher, Directeur du Département Prévention des maladies non transmissibles à l’OMS.

Un défi lancé à l’industrie du tabac

« Le conditionnement neutre est un mouvement qui prend une ampleur mondiale alors que les pays sont de plus en plus nombreux à vouloir profiter des avantages importants pour la santé que cette mesure peut apporter aux communautés », explique le Dr Bettcher. « L’industrie du tabac se prépare au conditionnement neutre depuis un certain temps, en menant des campagnes de désinformation de grande ampleur pour bloquer la mesure. »

« Il est donc réconfortant de voir que les pays sont de plus en plus nombreux à déjouer les manœuvres de l’industrie et à mettre en circulation le conditionnement neutre afin de réduire la demande de produits du tabac et de donner la priorité à la santé de leur population. »

Pour marquer la Journée mondiale sans tabac, l’OMS lance un nouveau guide sur le conditionnement neutre des produits du tabac ; il donne aux gouvernements les dernières données factuelles et les dernières directives sur la mise en œuvre de la mesure.

« La plupart des gouvernements se sont engagés à juguler l’épidémie de tabagisme et à réduire les effets nocifs liés au tabac, notamment les décès attribuables aux cancers, ainsi qu’aux maladies cardiaques et respiratoires », explique le Dr Vera da Costa e Silva, Chef du Secrétariat de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac. « Ils doivent absolument avoir accès à des directives utiles fondées sur des bases factuelles qui puissent soutenir leurs efforts de protection de la santé de leurs populations. »


Kanalreunion.com