Santé

La dengue circule à La Réunion

17 cas dont 10 autochtones dans notre île

Témoignages.re / 23 mai 2014

Comme le paludisme et le chikungunya, la dengue est un virus transmis par des moustiques. Cette maladie est de retour, ce qui rappelle à ceux qui l’avait oublié que La Réunion est une île tropicale avec des spécificités climatiques et sanitaires différentes de l’Europe.

JPEG - 32.2 ko
Attention aux piqûres de moustique, cet insecte transmet le virus de la dengue.

Le dernier point épidémiologique diffusé par l’Agence régionale de Santé océan Indien annonce 17 cas de dengue depuis le début de l’année à La Réunion : 7 importés et 10 autochtones dont 5 depuis le 24 avril. La dengue circule, et pour ne pas qu’une épidémie se déclenche, des mesures sont nécessaires.

L’ARS note qu’à Saint-Gilles, La Possession, Bellemène et Saint-Pierre, des chaines de transmission ont été identifiées. Des soupçons se portent aussi sur Saint-Leu.

En conséquence, l’ARS mène des opérations de démoustication, avec avertissement préalable de la population pour les épandages nocturnes.

C’est l’occasion pour l’autorité sanitaire de rappeler quelques mesures de prévention. Tout d’abord, lutter contre les larves en éliminant les eaux stagnantes. Ensuite, ne pas laisser des déchets s’accumuler car ils peuvent être des gites larvaires. Enfin, l’ARS appelle à se protéger des piqûres de moustiques, en particulier dans les secteurs où le virus circule.

Il est donc important de circonscrire dès maintenant tout risque de propagation du virus. C’est possible tant que chacun a conscience qu’il vit sur une île tropicale susceptible d’être la cible de maladies transmises par les moustiques. Le précédent du chikungunya en 2006 rappelle que le risque de catastrophe est toujours présent sous nos latitudes.


Kanalreunion.com