Santé

Le Botswana montre la voie

Transmission mère-enfant du SIDA

Témoignages.re / 6 mai 2010

Le Botswana est le premier pays africain à avoir atteint l’accès universel en matière de prise en charge de la transmission mère-enfant du VIH/SIDA, a révélé lundi soir à Dakar, le directeur général de l’Organisation des Nations unies pour la lutte contre le SIDA (ONUSIDA), Michel Sidibé.

Outre le Botswana, la Namibie a également atteint ce stade, a précisé M. Sidibé au cours d’un point de presse sur la revue des progrès sur l’accès universel aux soins.

"Dans ces deux pays, il n’y a plus de transmission mère-enfant du VIH/SIDA, selon le directeur général de l’ONUSIDA, qui a indiqué qu’on pouvait l’éliminer totalement d’ici 2015 en Afrique, si les gouvernements s’engageaient et s’ils acceptaient de mobiliser des fonds à l’intérieur même de leurs pays non des fonds des institutions internationales.

"Il est urgent que les pays se mobilisent s’ils veulent vraiment réduire la transmission du SIDA", a-t-il dit, estimant qu’il n’est pas acceptable que chaque année quatre mille enfants naissent par an en Afrique avec le VIH/SIDA.

Selon lui, il faut une vision continentale pour la lutte contre le SIDA et une mobilisation inter-pays pour un accès aux soins moins coûteux.


Kanalreunion.com