Santé

Le Fonds mondial reçoit 150 millions de dollars pour combattre le VIH/SIDA

Témoignages.re / 15 juin 2010

"Product-Red", le plus grand donateur privé du Fonds mondial, a approuvé au début du mois un financement de 150 millions de dollars américains pour appuyer les programmes de lutte contre le VIH/SIDA au Rwanda, au Lesotho, au Swaziland, au Ghana, en Zambie et en Afrique du Sud.

Selon le Fonds qui s’occupe de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme, "Product-Red" est l’une des plus grandes initiatives du secteur privé à collecter de l’argent pour le financement de programmes humanitaires internationaux.
Lancé en 2006 par les rockeurs Bono et Bobby Shriver, cette structure rassemble dans le cadre d’un partenariat, les plus grandes sociétés au monde pour envoyer 50 pour cent des bénéfices réalisés de la vente des produits au Fonds mondial afin d’aider dans la lutte contre le VIH/SIDA.
Parmi les partenaires du Fonds mondial figurent American Express, Apple, Bugaboo, Converse, Gap, Emporio Armani, FLOWE-RED, Hallmark, Dell, Nike, Penguin and Starbucks.
A travers son partenariat avec Red, le Fonds mondial a pu allouer davantage de ressources aux personnes et communautés affectées par le VIH/SIDA en Afrique.
Près de la totalité des fonds collectés ainsi par Red est investie dans les allocations financées par le Fonds mondial et aucuns frais ne sont demandés aux destinataires, étant donné que le fonds veut faire de sorte que l’argent collecté ait le plus grand impact possible chez ses utilisateurs.
"Nous avons choisi de travailler avec le Fonds mondial car il est le plus important et le plus efficace pourvoyeur de fonds dans la lutte contre le VIH/SIDA dans le monde", a lancé Susan Smith Ellis, PDG de RED.
Au Rwanda par exemple, l’argent de ce groupe a déjà servi à l’approvisionnement en médicaments anti-rétroviraux à plus de 27.000 personnes vivant avec le VIH sida et plus de 34.000 femmes enceintes séropositives pour réduire les risques de transmission du virus de la mère à l’enfant.
De la même manière, au Lesotho, les fonds collectés par RED ont servi à l’approvisionnement en médicaments anti-rétroviraux à plus de 45.000 personnes et plus de 16.000 femmes enceintes séropositives.
"Les fonds collectés par Red ont été utilisés par des millions de personnes vivant avec le VIH/SIDA en Afrique, sauvant ainsi la vie et apportant de l’espoir aux personnes vivant avec la pandémie", a indiqué le professeur Michel Kazatchkine, directeur général du Fonds mondial.


Kanalreunion.com