Santé

Le Sida, c’est tous les jours

Prévention et santé

Cinthia Fontaine / 2 décembre 2010

Hier, 1er décembre, c’était la Journée mondiale de lutte contre le Sida. Une journée pour en parler, se faire dépister, pour évoquer cette maladie qui a déjà atteint plus de 40 millions de personnes dans le monde. De nombreuses actions étaient organisées dans l’île, comme les stands de dépistages gratuits et d’information installés le matin à Saint-Paul et l’après-midi à Boucan Canot.

Se faire dépister

Une journée, c’est trop peu, car il ne faut jamais oublier que le Sida sévit tous les jours. Trop de personnes ayant eu des comportements à risque ne vont pas se faire dépister. A La Réunion, 70% de personnes ayant contaminé leurs partenaires ne le savaient pas. Pourtant, à la seule condition d’être dépisté à temps, un malade pourra espérer, sous trithérapie, conserver son espérance de vie intacte.
Cette journée était aussi l’occasion de parler de la discrimination entourant les malades du Sida. Maladie chronique comme le diabète, elle nécessite des soins constants, affaiblit les personnes qui, de plus, se trouvent confrontées au rejet et à la solitude. Les personnes séropositives peuvent vivre grâce à la médecine, qu’il faut continuer de soutenir. Le soutien est important.
Contre le Sida, deux mots d’ordre : se protéger et se faire dépister. Et ne pas oublier que la lutte contre le Sida, ce n’est pas que le 1er décembre, c’est tous les jours.

CF


Kanalreunion.com