Santé

Les Flamboyants, plus de 20 ans au chevet des Réunionnais

Témoignages.re / 22 septembre 2016

La première clinique privée de La Réunion dédiée aux troubles dépressifs et névrotiques, Les Flamboyants Ouest, a vu le jour en 1995. Créée par son PDG actuel, le Dr Gérard d’Abaddie, et son épouse Marie-Andrée, tous deux médecins psychiatres, elle a été rejointe par un second établissement en 2012. Vingt ans plus tard, l’activité des Flamboyants c’est plus de 160 salariés et près de 900 patients par an traités. Fortes de l’expertise de leurs équipes et de leur expérience acquise, les deux cliniques poursuivent leur route avec la même ambition et les mêmes valeurs qu’au début de l’aventure entrepreneuriale.

JPEG - 40.6 ko

En 1995, la clinique Les Flamboyants Ouest ouvrait ses portes au Port à toutes celles et ceux qui luttaient contre une fragilité psychologique qui les enfermaient dans une détresse douloureuse et invalidante socialement. Il s’agisait du premier établissement psychiatrique privé de La Réunion qui offrait ainsi une alternative à l’offre de soins disponible en hôpital public.
L’initiative entrepreneuriale des Dr Gérard et Marie-Andrée d’Abbadie a également marqué le secteur de la Santé mentale à l’échelle nationale. La clinique fut le premier établissement privé à proposer une prise en charge en hospitalisation de jour. Adapté aux attentes de patients désireux de conserver un lien social, familial, l’accompagnement thérapeutique en hospitalisation de jour a très vite fait ses preuves au sein des Flamboyants et est devenu un standard. Environ 75 % des établissements psychiatriques proposent aujourd’hui une organisation des soins en hospitalisation de jour.

Les demandes d’admission étant en croissance constante, la clinique Les Flamboyants Ouest s’est agrandie à l’aube de ses trois ans, augmentant sa capacité d’accueil de 20 places. A ce jour, l’établissement portois dispose de 75 lits en hospitalisation complète et de 50 places en hospitalisation de jour. En 2012, son activité a été confortée par la création d’un second établissement, Les Flamboyants Sud, à Saint-Pierre. L’installation de cette deuxième clinique était une évidence. Environ un patient sur trois habitait le Sud et les demandes d’admission continuaient d’affluer au point que la clinique se trouvait confrontée à des délais d’attente allant jusqu’à 35 jours. Avec l’arrivée de la clinique saint-pierroise (70 lits en hospitalisation complète et 40 places en hospitalisation de jour), les délais ont pu ainsi être ramenés à 7 jours.

La clinique Les Flamboyants Sud a été dotée dès le départ d’une Unité Jeunes Adultes, pour les 16-25 ans. Seul établissement de l’île à disposer de cette unité, la clinique propose un accompagnement spécifique, davantage encadré et adapté au profil de ce jeune public. Après trois ans d’activité, sa place dans l’offre de soins de la clinique s’est confirmée. L’Unité Jeunes Adultes sera prochainement agrandie pour accueillir davantage de patients et une seconde unité verra le jour fin 2017 au sein des Flamboyants Ouest.

Autre initiative à venir, Les Flamboyants souhaitent proposer dans les prochains mois l’hospitalisation de nuit, une nouvelle organisation des soins qui s’adresserait tout particulièrement aux patients désireux de conserver leur emploi ou de poursuivre leurs études.


Kanalreunion.com