Santé

Martinique : Près de 22000 cas estimés de chikungunya depuis le début de l’épidémie

2150 nouvelles personnes touchées la semaine dernière

Témoignages.re / 11 mai 2014

21 820 cas cliniquement évocateurs, estimés depuis novembre, 3 décès enregistrés, et plus de 2000 nouveaux cas estimés la semaine dernière, c’est ce que précise le dernier Point épidémiologique du CIRE Antilles-Guyane sur le chikungunya à la Martinique.

Depuis la 2e semaine d’avril 2014 marquée par un nombre hebdomadaire de cas estimés maximal depuis le début de l’épidémie (2560 cas), le phénomène épidémique se poursuit à des niveaux plus bas avec 2150 cas estimés en fin avril-début mai (semaine 2014-18). La tendance à la hausse du nombre estimé de cas cliniquement évocateurs de chikungunya (+12%) entre les semaines 2014-17 et 2014-18 témoigne d’une poursuite du phénomène épidémique ; évolution confirmée par une légère augmentation du nombre de visites pour suspicion de chikungunya réalisées par SOSmédecins pour la même période (+3%).

Répartition spatiale des cas

Durant les 4 dernières semaines, les communes les plus touchées sont, dans l’ordre décroissant : Basse-Pointe, Trinité et le Marin, mais la côte Nord-Caraïbe, de Schœlcher à Saint-Pierre est également très impactée.

Conclusions pour la Martinique

L’épidémie de chikungunya que connait la Martinique depuis janvier 2014 (phase 3a du Psage) se poursuit, avec un nombre de cas hebdomadaires toutefois encore inférieur à celui enregistré à la veille des fêtes de Pâques.


Kanalreunion.com