Santé

Médicaments sans ordonnance dangereux pour la santé

Selon 60 millions de consommateurs

Témoignages.re / 15 novembre 2017

La combinaison des procédés actifs inclus dans ces médicaments et de l’usage sans contrôle qui en est fait peut conduire à des surdosages, et à de graves problèmes de santé.

JPEG - 31.7 ko
Photo Phovoir

L’émergence de l’auto-traitement ne donnerait pas seulement des conséquences positives. Sur les 62 médicaments en vente libre, seulement 13 seraient sûrs et sans danger pour la santé. L’indicateur est le moins alarmant.

Avec la saison d’automne commence les rhumes et les maux de tête. Et ce dernier est le plus souvent accompagné d’automédication. La plupart des patients préfèrent acheter un médicament sans ordonnance sans passer par le médecin pour gagner du temps. Mais pour 60 millions de consommateurs, près de la moitié de ces médicaments devraient être interdits. Le bénéfice escompté est inférieur au risque pris, et ils peuvent en effet provoquer des problèmes de santé.

Parmi les médicaments notés par le magazine, dans son numéro spécial sur les médicaments sans ordonnance, comprennent ceux contre le rhume tels que Actifed Cold, DoliRhume et Nurofen Cold. Chacun contient deux à trois composés actifs : vasoconstricteur (nez bouché), antihistaminique (rhinite) et paracétamol ou ibuprofène (mal de tête). Ces « tout-en-un » combinent les risques de surdosage et d’effets secondaires graves. 60 millions de consommateurs affirme également que des médicaments contiennent de la pseudoéphédrine. « Cette substance fait prendre le risque d’incidents cardiovasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux », explique le professeur Giraud, qui qualifie ces médicaments de « dangereux ». « Ils devraient être retirés du marché », ajoute-t-il. Selon lui, ces médicaments sont vendus sans ordonnance, alors qu’ils délivrent jusqu’à 30 fois la dose d’autres disponibles que sur ordonnance.

Les sirops contre la toux sont aussi concernés.