Santé

Poursuite de l’épidémie de chikungunya en Martinique

26670 cas dont 2480 nouveaux en une semaine

Témoignages.re / 25 mai 2014

9 décès enregistrés et plus de 26.500 personnes contaminées par le virus depuis janvier 2014. L’épidémie de chikungunya se poursuit. Conclusions du dernier point épidémiologique de la CIRE Antilles-Guyane.

GIF - 30 ko

L’épidémie de chikungunya que connait la Martinique depuis janvier 2014 (phase 3a du Psage) se poursuit, avec un nombre de cas hebdomadaires en augmentation régulière depuis 4 semaines.

Depuis les fêtes de Pâques, le nombre hebdomadaire de cas cliniquement évocateurs vus en médecine de ville a progressivement augmenté pour atteindre 2480 cas en semaine S2014-20. Ce niveau est près du nombre maximal enregistré en semaine S2014-15. Depuis début décembre 2013, le nombre total de cas est estimé à 26 670.

Cette évolution est corroborée par le nombre de diagnostic de chikungunya réalisées par SOS-médecins sur la même période. Les passages aux urgences pédiatriques sont également en augmentation.

Depuis le début de l’épidémie, 9 décès ont été enregistrés chez des patients ayant une confirmation biologique de chikungunya (2 indirectement liés au chikungunya, 7 en cours d’évaluation).

Le Nord plus touché

Les côtes Nord-Caraïbe et Nord Atlantique sont encore très touchées alors que l’activité virale semble reprendre sur le centre. De nouvelles communes peu touchées jusqu’à présent semblent émerger (Gros Morne, Ducos, Rivière Salée).


Kanalreunion.com