Santé

Premier décès lié à la grippe A : un enfant de 5 ans

Témoignages.re / 1er septembre 2009

Hier, un communiqué de la Préfecture (reproduit ci-dessous) annonçait le décès lié à la grippe A d’un enfant de 5 ans le 30 août, soit un jour après la fin de la visite ministérielle.

« Une enfant de 5 ans porteuse du virus de la grippe A (H1N1) est décédée hier soir à La Réunion.
La fillette souffrait de nombreuses pathologies sous-jacentes, notamment respiratoires. Après avoir été admise à l’hôpital, elle a présenté un syndrome de détresse respiratoire aigu et des complications qui ont rapidement engagé le pronostic vital.
Un prélèvement de recherche de virus grippal a été effectué. Le résultat était positif pour le virus A (H1N1).
A ce jour, 11 personnes porteuses du virus de la grippe A (H1N1) sont décédées en France (2 en Métropole, 5 en Nouvelle Calédonie, 3 en Polynésie Française et 1 sur l’Ile de La Réunion) ».


22.500 cas estimés officiellement

L’augmentation de l’activité grippale se poursuit. Le virus pandémique prend une part prédominante au détriment des virus saisonniers. L’estimation du nombre de cas cumulés depuis le 5 juillet jusqu’à la semaine 34 (du 17/08 au 23/08/2009) est de 22.500 cas.
Au total, 121 personnes infectées par le virus A (H1N1) ont été hospitalisées. 3 malades ont du être hospitalisés en réanimation, l’une est sortie et présente une évolution favorable, les 2 autres demeurent dans un état grave.
L’augmentation observée depuis la semaine 30 se confirme et s’amplifie en semaine 34, avec une activité grippale dépassant largement les valeurs maximales des cinq dernières années.
En début de saison grippale, la surveillance virologique a mis en évidence une circulation majoritaire de virus B. Depuis la mise en évidence des premiers cas d’infection au virus A (H1N1) à La Réunion, la part du virus pandémique parmi les infections grippales confirmées virologiquement n’a cessé d’augmenter. La situation sur l’Ile de La Réunion est semblable à celle observée dans d’autres pays de l’hémisphère Sud (Chili, Australie), où la circulation du virus pandémique a supplanté celle des virus saisonniers. Les premières estimations montrent un impact sanitaire important de la pandémie sur l’île de La Réunion.


Kanalreunion.com