Santé

« Prévenir les risques liés aux troubles nutritionnels »

La Karavàn santé

Jean Fabrice Nativel / 16 juin 2010

Le top départ des rendez-vous de la Karavàn santé avec les Saints-Paulois a été donné hier matin à la Saline les hauts. Foule aux dépistages et informations sont les premiers motifs de satisfaction des partenaires de cette initiative.

La Karavàn santé a débuté le tour des quartiers de Saint-Paul hier à la mi-matinée. Première halte à la Saline les Hauts à proximité de l’AD2S et l’usine sucrière de Vue Belle pour l’inauguration de cette action et les premières rencontres avec les habitants du coin satisfaits.

Les ravages du diabète

L’objectif de cette initiative mise en place par Huguette Bello, maire de cette ville de l’Ouest et députée est de « prévenir les risques liés aux troubles nutritionnels à travers l’offre d’un service gratuit d’information, de dépistage, de prévention et d’accompagnement sociale des personnes ». L’occasion pour elle de discuter des ravages du diabète !

Rendez-vous réguliers chez le médecin

C’est pourquoi, elle invite toutes les personnes à se rendre régulièrement chez leur médecin pour un bilan. Même si on sait que l’on n’est pas tous égaux devant la santé. Ne serait-ce pas le devoir des politiciens de faire en sorte que l’on devienne ? Ceci explique l’impulsion de cette Karavàn santé.

La première du genre

Dans les fait, c’est un bus. À l’intérieur, des professionnels vous reçoivent pour les MST. À l’extérieur, des espaces sont aménagés pour se peser, se mesurer, relever son taux de glycémie, prendre son pouls etc. Une information est donnée sur les drogues, les violences faîtes aux femmes et les dispositions à prendre pour se préserver du chik. Pour cet événement, un buffet de fruit a été offert aux invités.

La Karavàn santé est la première du genre à La Réunion. Un premier pas vers l’obtention du label Ville santé de l’OMS.

Texte et photos Jean-Fabrice Nativel


Rendez-vous de la Karavàn santé

Juin
• Jeudi 17 : la Maison familiale et rurale de l’Ouest de 8h à 12h.
• Mardi 29 : l’Hermitage Fond Puits de 8h à 12h.
• Mercredi 30 : la Ravine Daniel de 8h à 12h.

Juillet
• Jeudi 1er : Corbeil de 8h à 12h.


Zot la di

Huguette Bello
• Le pain beurré avec de la confiture est préférable au soda et chip’s. Un message de la directrice d’école aux parents d’élèves.
« Mi larg mon kok ramass zot poul. Un parent ne peut plus se permettre de dire ceci aujourd’hui ». Une allusion aux grossesses précoces.

Chantal de Singly
« Mme la sénatrice » en s’adressant à Huguette Bello. Puis, elle a rectifié.

En Bref

• Malgré les violences conjugales, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.

• 42% de la population de Saint-Paul, soit 40.000 personnes bénéficient de la Couverture maladie universelle contre 7% sur le territoire de le France.

• 126 infirmiers libéraux pour 102.000 habitants, la densité des professionnels de santé est moins importante dans cette ville de l’Ouest que sur La Réunion même.

• 70.000 personnes à La Réunion présentent un diabète selon l’Agence régionale de santé (ARS). 15% des jeunes de 18 à 69 ans sont diabétiques et dans un tiers des cas, le diabète n’est pas reconnu. Par ailleurs, après 30 ans, la prévalence de diabète est connue à 10,2%, soit 3 fois supérieur à celle de la France qui est de 2,9%. Les personnes âgées de 60 à 69 ans, la prévalence atteint 34,3% des hommes et 40% des femmes.

• Nombre de Réunionnais sont affectés par le diabète aux conséquences graves : amputation, cécité, dialyse, dysfonctionnement des reins, risques cardio-vasculaires etc.

• Le réseau Ville-Santé de l’OMS a été créé en 1987, il s’est constitué en association, d’après la loi de 1901, en 1990. En 2005, 52 villes participent au mouvement international des Villes-Santé. Il doit soutenir et développer cette coopération entre les villes pour continuer à développer une politique santé et à la qualité de vie.


Kanalreunion.com