Santé

Seychelles : la COI apporte son soutien face à l’épidémie de dengue

Commission de l’océan Indien

Témoignages.re / 16 juin 2016

Face à une recrudescence de cas de dengue aux Seychelles, le ministère de la Santé seychellois a sollicité la Commission de l’océan Indien (COI), à travers son Réseau SEGA One Health, pour appuyer et renforcer ses services de santé et de lutte antivectorielle (LAV).

JPEG - 95.7 ko
Exemple d’action de lutte antivectorielle : la fumigation.
Crédit : LAV ARS Océan Indien

« Du 17 au 23 juin, une mission de la COI, renforcée par deux experts de la LAV mis à disposition par le ministère de la Santé mauricien, évalueront le système de lutte antivectorielle seychellois et feront des recommandations permettant de renforcer l’efficacité du dispositif. Il s’agira d’identifier, dès lors, les appuis que la COI pourra prendre en charge à court et moyen terme pour aider les Seychelles à répondre efficacement à cette épidémie.

Des actions de prévention et de sensibilisation seront menées en parallèle pour conscientiser les populations et les aider à se prémunir face aux épidémies. Pour cette raison, la COI s’appuie également sur ses partenaires tels que la PIROI qui va coordonner en parallèle des activités de sensibilisation avec les volontaires de la Croix-Rouge seychelloise, grâce à un financement de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).

A nouveau, cette intervention de la COI montre la nécessité de travailler ensemble, au niveau régional, pour renforcer les services de santé et se prémunir collectivement contre les épidémies qui menacent l’Indianocéanie. Le Réseau SEGA One Health, qui appuie depuis 2009 les pays membres de la COI, continue plus que jamais à mobiliser ses partenaires et à apporter son expertise technique.

Pour rappel, la dengue est une infection virale transmise par les moustiques dans les régions tropicales et subtropicales du monde entier. Aujourd’hui plus de la moitié de la population mondiale est exposée au risque de dengue. La prévention et la maîtrise de la maladie reposent donc sur des mesures efficaces de lutte antivectorielle, de l’élimination de gîtes larvaires (pneus, soucoupes, vases), de fumigations autour des maisons des personnes infectées et de la protection individuelle contre les piqûres de moustiques. »


Kanalreunion.com