Santé

Un hommage au patient fondateur de RIVE

Inauguration du "Jardin d’Adrien"

Témoignages.re / 3 décembre 2012

Vendredi 30 novembre 2012 a été inauguré le “Jardin d’Adrien” à l’Espace RIVE au CHU de Bellepierre, pour rendre hommage à Adrien, patient qui a fondé l’association RIVE il a plus de 18 ans.

JPEG - 49.6 ko

L’association RIVE est créée le 14 février 1994 à Saint-Denis par un petit groupe de patients séropositifs et de soignants. Leur objectif : écouter, aider, soutenir les personnes atteintes par le VIH/Sida et leur entourage, pour beaucoup d’entre eux dans un accompagnement de fin de vie.

D’une part, RIVE accueillait les usagers au sein de sa Maison de vie située à Bellepierre à proximité de l’hôpital. D’autre part, le service d’immunologie de l’époque a ouvert sur l’extérieur son « long couloir sans âme » sur une terrasse improvisée installée sur le toit de la cuisine de l’hôpital. “La terrasse” offrait un bol d’air aux patients, à leurs proches et à l’équipe hospitalière, un lieu où on se pose hors de la salle d’attente, à une période où l’on accompagnait beaucoup les patients avec des soins très lourds.

Un lieu pour rompre l’isolement

Cet espace d’accueil et de confidentialité a été une initiative inédite et un lieu unique en France. Un lieu pour rompre l’isolement et se délivrer du poids du secret, un lieu privilégiant un rapport plus humain avec les soignants. Cet exemple de coopération entre l’hôpital et l’association a été notablement suivi depuis...

C’était aussi l’époque des premiers témoignages à visage découvert dans les médias où Adrien, patient et artiste réunionnais, a fait le choix de parler pour ne pas se cacher, ne pas avoir honte, dire aux autres ce que cela signifie de vivre avec le VIH/Sida. Le témoignage, à l’époque comme aujourd’hui encore, est un acte militant.

Adrien est décédé du Sida en 1995, et n’a pu bénéficier de la trithérapie arrivée en France et à La Réunion l’année suivante...

Aujourd’hui, son esprit continue de nous guider, et l’association RIVE, dont il fut le fondateur il y a plus de 18 ans, lui rend hommage en baptisant le jardin thérapeutique de l’Espace RIVE situé au CHU de Bellepierre le “Jardin d’Adrien”.

Avec l’évolution des traitements, la vie des personnes séropositives a bien évolué : la maladie mortelle se transforme en infection chronique. RIVE, créée au départ dans le but d’accompagner les personnes séropositives à la mort, accompagne désormais les usagers dans la vie. RIVE travaille en lien étroit avec l’équipe pluridisciplinaire du service d’immunologie du CHU de Bellepierre, pour proposer un accompagnement global : médical, psychologique et social.

RIVE accueille les usagers au sein de sa Maison de vie située en centre-ville de Saint-Denis. L’association accueille également à l’hôpital les patients qui viennent en consultation, ainsi que leurs proches.

C’est donc toujours dans l’optique d’accompagner de façon personnalisée ses usagers et d’améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH que RIVE propose depuis plusieurs années accueil, écoute et chaleur à “l’Espace RIVE” au sein du service d’immunologie du CHU de Bellepierre.

Le “jardin d’Adrien”, un lien social : lieu d’échanges, de réconfort et de convivialité

Le jardin est le fruit d’un élan solidaire. Il a été conçu par Alban de Vandière, paysagiste bénévole, et construit avec plusieurs usagers, bénévoles et personnels de RIVE et de l’hôpital. Avec le généreux concours de divers donateurs et partenaires, notamment le CHU et les entreprises GTOI, Irrigmatic Réunion, La bambuseraie du Guillaume, La Mare espaces verts et Préfabéton.

Il a fallu plus d’une quinzaine d’années pour que ce projet de jardin thérapeutique ne se concrétise. RIVE s’est impliquée sans relâche pour qu’il aboutisse et a eu l’opportunité de participer au plan des travaux de rénovation et d’extension de l’hôpital grâce au concours de M. Bouvier-Muller, directeur de l’hôpital à l’époque. Aujourd’hui, le nouveau directeur général du CHU, David Gruson, et ses équipes continuent de soutenir cette initiative.

Le jardin thérapeutique, dans le prolongement de “l’Espace RIVE”, baptisé « Jardin d’Adrien » voit le jour et est inauguré à la veille de la Journée mondiale de lutte contre le Sida. En hommage au patient fondateur de l’association et afin de donner davantage de souffle aux missions de l’équipe médicale et d’air aux patients, ce jardin offrira un espace de liberté, de rencontres et d’échanges : partager simplement un thé ou un café, discuter, s’évader...

Toute l’année, cet espace paysager sera accessible aux patients en hôpital de jour et à leurs accompagnants (famille, amis), ou aux patients hospitalisés dans le service des maladies infectieuses. Il sera également ouvert au personnel soignant, à l’animateur et aux bénévoles de l’association RIVE. Il permettra la tenue de divers ateliers et favorisera, dans un cadre convivial, les échanges et rencontres. Les entretiens individuels avec la psychologue, l’assistante sociale ou la diététicienne pourront aussi se dérouler dans ce cadre.


Kanalreunion.com