Santé

Un total de 17630 cas de chikungunya en Martinique

Point du 24 avril

Témoignages.re / 27 avril 2014

Dans son dernier point épidémiologique, le CIRE Antilles-Guyane annonce une diminution de la progression de l’épidémie. Une tendance à confirmer, car la semaine dernière, la moitié des cabinets médicaux étaient fermés.

Depuis décembre 2013, le nombre de cas cliniquement évocateurs de chikungunya est estimé à 17 630. Pour la troisième semaine d’avril, le nombre de nouveaux cas est estimé à 1540, en baisse de 42% par rapport à la semaine précédente.

Cette tendance est confirmée par les données d’activité de SOS- Médecins. Cette évolution intervient à une période où l’activité des médecins est ralentie du fait de la fermeture de nombreux cabinets à l’occasion des fêtes de Pâques. Les données de surveillance des prochaines semaines permettront de confirmer ou d’infirmer cette tendance.

Conclusions pour la Martinique

L’épidémie de chikungunya (phase 3a du PSAGE) se poursuit en Martinique en dépit d’une tendance à la baisse des consultations de ville et des visites à domicile pour suspicion de chikungunya de SOS Médecins . Cette tendance ne pourra être confirmée qu’à la lumière des données des prochaines semaines.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Le nombre de cas cité correspond aux cas suspects mais non confirmés de chikungunya.

    Sachant que les Antilles sont régulièrement soumis à des épidémies de Dengue, (+9.000 cas suspects fin mars en Martinique), le chiffre de 17.630 est donc à prendre avec prudence.

    Au dernier pointage de l’INVS, 1.515 cas "seulement" peuvent etre étiquettés chikungunya.

    Même si par expérience, on sait très bien qu’il y en a en réalité beaucoup plus ...

    Toute l’actualité du chik sur : www.chikungunya.net

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com