Santé

Une nouvelle maternité au GHSR en 2011

Sophie Périabe / 16 novembre 2010

Même si le nouveau Pôle femme/mère/enfant du GHSR sera entièrement achevé d’ici le milieu de l’année prochaine, le bloc obstétrical a été livré ce mois-ci et est actuellement opérationnel. Des dizaines de bébés ont déjà vu le jour dans des locaux tous neufs, dignes du 21ème siècle.

Ce projet de Pôle femme/mère/enfant, dont les travaux ont débuté en janvier 2008, a été développé dans le cadre d’un vaste plan de restructuration du Groupe Hospitalier Sud Réunion.
« Au vu de la grande exigüité de la maternité actuelle, il était nécessaire de mettre en adéquation l’outil et les besoins sanitaires », indique le Dr Georges Barau, chef du Pôle femme/mère/enfant. « De plus, nous avons une population jeune et des femmes qui font des enfants de plus en plus tôt. Face à ces priorités, l’outil était devenu un peu obsolète », poursuit le docteur.
Avec cette nouvelle structure, « on est entré dans le 21ème, si l’on compare avec le bloc actuel ».
D’une surface de 25.500 mètres carrés, 3 fois plus grande que la maternité actuelle, 8 niveaux, le Pôle femme/mère/enfant a coûté plus de 68 millions d’euros, financés par le Plan de soutien à l’investissement hôpital 2007 et le FMESPP (Fonds de modernisation des établissements de santé publics et privés) à hauteur de 46%, par un emprunt à l’Agence française de Développement (29%) et par un autofinancement (25%).

Des indicateurs moins bons qu’en France

De plus, notre île affiche actuellement « deux fois plus de prématurités, deux fois plus de petits poids, 3 fois plus de mortalités maternelles par rapport à la métropole, tout cela dû notamment à la qualité des soins, à une prévalence de pathologie, à l’hypertension, au diabète. Aujourd’hui, les moyens vont permettre de rattraper ces indicateurs », ajoute le Dr Barau.
Outre la qualité du plateau technique, le Pôle femme/mère/enfant innove en termes de qualité.
« Nous privilégions également le confort des femmes accueillies. Au total, nous disposerons de 236 lits, avec presque 100% de chambres individuelles ». Une unité “Kangourou” est également prévue avec 8 chambres individuelles avec berceau.
Début novembre, une première partie du Pôle a été livré. Le bloc obstétrical est aujourd’hui opérationnel, et des dizaines de femmes ont déjà mis au monde leur enfant dans les 8 salles de naissance flambant neuf.
Dès livraison de la totalité du Pôle femme/mère/enfant prévue en juin 2011, les services de maternité devront déménager sur une durée d’une semaine environ. Tous les moyens seront alors mutualisés dans ce nouveau Pôle. A terme, la maternité de Saint-Louis devrait fermer ses portes.
L’actuelle maternité de Saint-Pierre sera ensuite réhabilitée et réaménagée afin de désengorger d’autres services, « où il y a encore 3 lits par chambre. L’objectif est d’humaniser l’hôpital », conclut le chef du Pôle femme/mère/enfant.

 Sophie Périabe 


Kanalreunion.com