Santé

Virus Lassa : 9 décès au Bénin

Selon l’UNICEF

Témoignages.re / 3 février 2016

Le Bénin déclare une épidémie de fièvre à virus Lassa, suite à la découverte de 20 cas suspects avec 9 décès parmi lesquels un seul confirmé positif, selon un communiqué de l’UNICEF publié à Cotonou.

Selon ce communiqué dont la PANA a obtenu copie, c’est à la suite du décès d’une femme enceinte le 5 janvier dernier à l’Hôpital de zone St Martin de Papané dans la commune de Tchaourou (Nord-Est) que six agents de santé (trois infirmiers, une technicienne de laboratoire et deux aides-soignantes) ont développé les symptômes caractéristiques de la fièvre de Lassa.

Le 21 janvier dernier, un infirmier parmi ces six premiers cas suspects est décédé à l’hôpital départemental universitaire du Borgou à Parakou, ville située au nord-est du Bénin.

Le lendemain, les prélèvements de 5 cas suspects ont été effectués et transmis au laboratoire de référence de l’Université de Lagos, au Nigeria, agréé par l’OMS. Les résultats ont identifié un cas positif à la fièvre de Lassa et quatre cas négatifs. Le cas identifié positif est une aide-soignante à ce jour décédée.

Après l’identification du premier cas, le gouvernement soutenu par les partenaires au développement a immédiatement démarré la riposte contre l’épidémie. Une équipe technique nationale a été dépêchée sur place avec une stratégie de riposte et les personnes contacts sont en cours d’enregistrements et de suivi. Une unité d’isolement a été mise en place au sein de l’hôpital de zone St Martin de Papané ; des stocks de médicaments Ribavirine ont également été prépositionnés à Cotonou et dans la commune de Tchaourou.

Des équipements de protection individuelle (EPI) ont également été prévus pour le personnel de santé, thermomètres infrarouge, du matériel médical et de laboratoire et des produits de décontamination ont été mis à disposition et le personnel de santé de l’hôpital et de la commune formés.

Une équipe de professionnels pluridisciplinaire se trouve déjà sur les lieux pour assurer le renfort technique ; des séances de sensibilisation de la population et des autorités sont en train d’être organisées ; une stratégie de recherche des personnes contacts a été élaborée pour assurer la participation des communautés dans l’identification de cas suspects, précise-t-on.

Il existe un traitement efficace contre la fièvre de Lassa : la Ribavirine qui permet de soigner les personnes malades, à condition d’être administré rapidement après l’apparition des premiers symptômes, rassure l’UNICEF.

Le Bénin, rappelle-t-on, a déjà connu un épisode épidémique entre le 15 octobre 2014 et le 8 janvier 2015 : 16 cas avaient été enregistrés dont neuf décès. Sur ces neuf décès, la fièvre de Lassa avait été confirmée dans deux cas. La fin de l’épidémie avait été officiellement notifiée conformément au règlement sanitaire international, qui recommande l’observance d’une période de deux fois 21 jours sans enregistrement de nouveau cas.

Au Nigeria, les autorités dénombrent 168 cas dont 84 décès dans 17 Etats du pays, y compris les Etats de Niger et de Oyo qui sont frontaliers au Bénin, indique l’UNICEF.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Cette fièvre hémorragique sévit depuis quelques semaines dans le septentrion du Bénin notamment lescommunes de Tchaourou où le premier cas a été notifié et la commune de Parakou au centre Hospitalier Universitaire et Départemental. Il faut noter q’un cas de fièvre hémorragique à virus Lassa a été confirmé dans la capitale administrative du pays au Centre Hospitalier Universitaire et Départemental de Porto Novo.
    Il y a trois jours, un cas provenant du quartier Banikanni et amené au CHUD Parakou présentait la même symptomatologie.
    Dans la soirée d’hier 04Février 2016, un nouveau cas de fièvre hémorragique fut référé depuis l’Hopital de Zone de BOKO pour le CHUD Parakou.
    L’alerte est au maximum.
    Nous attendons vivement l’action des autorités sanitaire pour une meilleure prise en charge de ces cas et des sujets contacts

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com