Union européenne

Après deux ans de bataille : des avancées pour les pêcheurs réunionnais

Malgré un cadre contraint au Parlement européen

Témoignages.re / 17 avril 2014

Le Parlement européen a adopté ce jeudi le FEAMP, fonds qui contient l’ensemble des aides européennes pour les pêcheurs et l’aquaculture.

Le Député Younous Omarjee a voté pour le FEAMP et les aides européennes pour les pêcheurs ultramarins. « Au regard des atouts extraordinaires de nos filières pêches, l’impatience des pêcheurs est légitime. Ils savent le combat que j’ai mené en Europe pour eux et je veux saluer leur courage et leur détermination » a-t-il déclaré en soulignant que « chaque avancée a été obtenue après d’âpres batailles avec la Commission européenne et le Conseil européen ». Ainsi c’est à plusieurs reprises que le Député a pu rencontrer la Commissaire européenne à la pêche, Maria Damanaki, afin d’obtenir tout ce qu’il était possible d’obtenir dans un contexte des plus contraints. C’est aussi 9 rencontres organisées avec les pêcheurs ultramarins ces dernières années, dont deux à Bruxelles et une à Strasbourg. Au fond c’est une vraie bataille qui a été déployée à Bruxelles de concert avec le Député Alain Cadec, rapport au fond sur le FEAMP

Les pêcheurs des RUP obtiennent, dans un cadre contraint, de véritables avancées parmi lesquelles :

• Hausse de plus de 50% des aides pour la compensation des surcoûts sur la période 2014-2020, quand les aides pour toutes les pêcheries du continent baissent ;
• Financement des DCP ancrées, alors que celui-ci n’était plus autorisé ;
• Aide à l’installation jusqu’à 100.000 euros pour les jeunes pêcheurs ;
• Aide au remplacement des moteurs
• Redéfinition de la pêche artisanale pour l’adapter aux pratiques des RUP

Younous Omarjee a déclaré « il est désormais important que nous continuions d’agir dans les années devant nous pour défendre une meilleure approche européenne vis-à-vis de la pêche dans l’Océan Indien. C’est pourquoi nous avons mené un bataille pour la création d’un Conseil Consultatif de l’Océan Indien, qui permettra demain aux pêcheurs de La Réunion d’avoir un dialogue direct avec la Commission européenne pour mieux faire entendre leurs attentes, leurs besoins et leurs objectifs ». Un Conseil consultatif que la Région Réunion, faut-il le rappeler, jugeait en 2013 inutile et qu’aujourd’hui elle applaudit.

Aussi la véritable inquiétude concerne aujourd’hui le versement des aides pour les pêcheurs en 2014. Le Député a en effet adressé un courrier au gouvernement français début Avril pour que les aides européennes pour les pêcheurs ultramarins leurs soient bien versées en 2014.


Kanalreunion.com