Union européenne

Élie Hoarau : « une avancée pour une meilleure connaissance des RUP par l’Union européenne »

Premier Forum des RUP à Bruxelles

Céline Tabou / 28 mai 2010

Durant deux jours, les présidents des RUP discuteront avec des hauts responsables politiques de l’Union européenne, sur l’avenir des Régions ultra-périphériques au sein de l’Europe. Le député réunionnais au Parlement européen, Élie Hoarau, a assisté aux interventions lors de la cérémonie d’ouverture, jeudi 27 mai.

Le succès de ce premier forum se traduit par la présence de plus de 400 personnes. Parmi lesquelles, les représentant du Conseil européen et de la Commission Européenne, ainsi que de nombreux responsables politiques de toutes les RUP, et du monde socio-professionnel. Concernant La Réunion, une délégation du Conseil régional, du CESR (Conseil économique et social régional), du Conseil général, dont Jean Yves Langenier, également maire du Port, le Comité régional des pêches, les chambres consulaires ainsi que des députés au Parlement européen ont participé aux échanges.
« Je pense que ce qui est le plus important à noter aujourd’hui est que ce forum permet de sensibiliser les instances européennes les plus importantes comme la Commission européenne, le Conseil européen, et le Parlement européen sur les prolèmes des Régions ultra-périphériques », a déclaré Elie Hoarau.
C’est d’ailleurs ce qu’a indiqué Johannes Hahn, commissaire à la Politique Régionale, dans son allocution, « la Commission est prête à définir une approche qui soit le reflet à la fois des besoins spécifiques de vos régions, mais aussi de leurs atouts uniques ».

Le mémorandum conjoint pris en compte par l’UE

Johannes Hahn a rappelé sa présence lors de la cérémonie de signature du Mémorandum conjoint sur les RUP à Las Palmas, le 7 mai dernier. Il a ajouté que « ce mémorandum fournit une analyse complète, sérieuse et approfondie de la situation actuelle dans les Régions ultrapériphériques et nourrira nos réflexions sur l’avenir de la politique de cohésion ». Comme l’a expliqué Élie Hoarau, les représentants du Conseil européen, et de la Comission européenne ont annoncé que « dans le cadre de la Stratégie 2020 pour l’avenir de l’Europe, le Mémorandum conjoint allait être retenu dans les conclusions arrêtées pour cette Stratégie 2020. Il s’agit d’une victoire ».
Mais le député a rappelé que ce premier Forum sur les RUP « est une avancée pour une meilleure connaissance des RUP par l’Union européenne, mais que cela ne remettait pas en cause les échéances à venir », et que les élus réunionnais devront débattre, notamment sur les dossiers de l’octroi de mer, de la canne à sucre, et des accords de partenariats économiques.
Ce premier forum a abouti à un second qui sera organisé l’an prochain. Il ne s’agit plus d’un phénomène épisodique, mais d’une concertation annuelle qui permettra aux RUP de se développer.

Céline Tabou 


Kanalreunion.com